Aux États-Unis, la polémique ne désemplit pas. En effet, après que le président américain se soit directement attaqué sur Twitter, à quatre élues démocrates, la classe politique gronde. Si certains fustigent une sortie purement raciste, d’autres tentent de défendre le chef de l’État, coûte que coûte. D’ailleurs, même à l’étranger, la polémique a été commentée.

Cependant, si Angela Merkel et Theresa May sont montées au créneau, les voix les plus dissidentes restent bien celles des démocrates américains, choqués. Une motion a d’ailleurs récemment été votée au Parlement, visant à officiellement qualifier cette attaque, d’attaque raciste. Parmi les cibles ? Ilhan Omar ou encore Alexandria Ocasio-Cortez, élues qu’il a invitées à retourner de là où elles venaient si elles n’étaient pas satisfaite des États-Unis.

Michelle Obama propose un discours rassembleur

Face à un tel tacle, Michelle Obama a elle aussi tenu à réagir. L’ancienne première dame américaine est effectivement montée au créneau, jouant la carte du rassemblement. Écoutée, adulée, celle-ci a ainsi affirmer avec force que la force des États-Unis résidait bel et bien en cette diversité culturelle. En outre, elle ajoutera qu’il y a toujours une place pour celles et ceux qui souhaitent s’implanter et se réfugier sur place.

Elle conclura son message par une note résolument positive et surtout, pleine de sens, notamment à quelques mois des élections de 2020. « Nous devons nous souvenir que ce n’est pas mon Amérique ou votre Amérique. C’est notre Amérique.» Une sortie saluée sur Twitter ou de nombreux internautes ont estimé que c’était bel et bien ce genre de message qu’il fallait partager et non des messages haineux dont le seul objectif est de diviser.

Voir les commentaires

4 Commentaires

  1. “It’s our America.”
    C’est ce disent aujourd’hui les islamo-gauchistes, qui n’entendent en aucun cas partager les USA avec les “infidèles”.
    Des infidèles à Allah qui sont donc fidèles à Dieu le père, Dieu le fils, et au Saint-Esprit…
    Googlez: Allah=Satan…
    Vous comprenez maintenant?

  2. Elle a su bien réagir.Personne n’est épinglée dans son propos,c’est ça qui surprenant car elle est aussi concernée par le twitte de Trump s’il faut détailler!

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom