Photo : PAUL HENNESSY / GETTY IMAGES.

Nouveau coup dur pour le président américain Donald Trump. En effet, son administration vient d’enregistrer un nouveau départ, à savoir, celui du secrétaire au Travail, Alexander Acosta. Ce dernier était dans la tourmente depuis plusieurs jours, suite aux révélations entourant sa gestion hasardeuse d’une affaire d’abus sexuels, il y a un peu plus d’une dizaine d’années.

Un départ qui a d’ailleurs été repris par les opposants au gouvernement, qui pointent une nouvelle fois du doigt l’instabilité apparente qui règne à la Maison Blanche. De son côté, Acosta lui, est sous le feu des critiques. En effet, ce dernier est accusé d’avoir négocié un accord de justice très favorable au milliardaire Jeffrey Epstein, investisseur en fonds spéculatifs, qui a récemment été inculpé pour exploitation sexuelle de dizaines de jeunes filles mineures.

Alexander Acosta, un nouveau départ

Déjà accusé en 2008, ce dernier s’en était finalement sorti après avoir trouvé un terrain d’entente avec la justice américaine. Aujourd’hui, cet accord refait donc surface et, au cours d’une conférence de presse pleine de tension, Acosta a tenu le cap, assurant assumer sa gestion de l’affaire à l’époque. À ses côtés, le président américain l’a toujours défendu. En effet, celui-ci a plusieurs fois loué son sens du travail et ses aptitudes à assurer le rôle de secrétaire au sein du gouvernement.

Epstein encourt 45 ans de prison

À l’époque, alors qu’il était procureur fédéral en Floride, ce dernier a estimé qu’Epstein allait avoir toutes ses chances s’il allait en procès. Résultat, lui et ses équipes ont décidé qu’il était préférable de trouver un accord au préalable afin de s’assurer que le milliardaire ne ressorte pas libre. « Notre but était clair », a déclaré Alexander Acosta: « Mettre Epstein en prison, nous assurer qu’il soit inscrit sur la liste des délinquants sexuels, donner aux victimes les moyens de demander réparation». Acosta continuera en comparant Epstein à un homme nocif, dont les actes méritent une peine plus dure que ce qu’il a eu jusqu’ici.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom