Le Boeing 737 est l’avion de ligne à réaction le plus vendu de l’histoire. Boeing n’a jamais cessé de fabriquer des appareils 737 depuis 1967. 7 283 appareils auraient déjà été livrés, et l’usine du constructeur américain Renton à dans l’Etat de Washington  avait encore plusieurs centaines d’appareils en instance dans ses registres de commandes, avant le drame des deux crashs du modèle ‘’737 Max’’. Depuis la compagnie n’aurait plus qu’un but, renouer avec le succès.

Loading...

Une cinquantaine de jets pour 2020

Ce jeudi, l’agence de presse Reuters, rapportait que le président-directeur général de Boeing, Dennis Muilenburg, aurait déclaré lors d’une conférence de presse sur les résultats de la compagnie en juillet que, si les opérations d’échouement étaient levées comme prévu, la production pourrait augmenter par phases l’année prochaine jusqu’à 57 jets par mois. Des prédictions étonnamment similaires à ceux de Bernstein Research, largement reconnue comme une grosse société de recherche et de courtage côté vente, ayant pignon sur rue à Wall Street.

Dans une note de recherche du 5 août, Bernstein avait rendu compte des résultats d’une enquête auprès des investisseurs et aurait prévu une augmentation de la production l’année prochaine à 57 / mois, à condition bien sûr que les 737 MAX cloués au sol ne reprennent service à partir de Novembre.

Seulement, après de multiples améliorations au système de vol, et d’autres refontes technologiques plus profondes, la FAA, l’organisme de régulation de l’aviation américain, avait semblé jusqu’ici circonspect ; et n’avait donné aucune garantie qu’il autoriserait le modèle à reprendre les airs, avant la fin de cette année. Du coup, les déclarations de Muilenburg disant pouvoir maintenir son taux de production mensuel actuel de 42 avions, « suivi par des augmentations de taux supplémentaires qui porteraient notre taux de production à 57 en 2020 » sembleraient d’abord destinées à rassurer les marchés.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom