La crise de l’avionneur américain Boeing notamment due à la mise hors-circulation de son modèle 737 Max, secoue le Canada et plus particulièrement l’entreprise canadienne Héroux-Devtek. En effet le président de cette entreprise, Martin Brassard, a affirmé que depuis que les modèles 737 Max de Boeing sont cloués au sol, certains de ses projets avec le constructeur américain ont été négativement impactés.

Le MoM pour le modèle 777 de Boeing

La société canadienne Héroux-Devtek, a mis sur pied un véhicule d’atterrissage dénommé Middle of the Market (MoM), pour le modèle 777 de l’avionneur Boeing. Aussi projette-t-il de le faire pour le modèle 797 de Boeing qui est un avion ayant une capacité de 250 sièges. Par contre, Héroux-Devtek ne fabrique pas de matériels relatifs au 737 Max de Boeing. Mais étant donné que ce type d’avion fait partie des modèles phares de l’avionneur américain, certains projets de collaboration entre Héroux-Devtek et Boeing se trouvent négativement impactés.

«Je suis allé à deux ou trois conférences chez Boeing pour préparer le lancement [du 797] avec d’autres fournisseurs stratégiques qu’ils invitaient, raconte M. Brassard. Il y avait beaucoup d’enthousiasme jusqu’à ce que le 737 MAX soit cloué au sol. Là, pour l’instant, les portes sont fermées.» a déclaré le PDG de Héroux-Devtek, Martin Brassard. Rappelons que la compagnie Héroux-Devtek, est une entreprise spécialisée dans la fabrication ainsi que la réparation de matériels aéronautiques, énergétiques et industriels.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom