Les travailleurs de la  Société Nationale de Commercialisation des Produits pétroliers (Sonacop) réunis au sein du SYNTRA-SONACOP ont donné de la voix ce vendredi 9 août 2019 suite à la récente note circulaire prise par l’argentier national. Ils ont en effet exprimé leurs inquiétudes lors d’une assemblée générale extraordinaire de leur syndicat. Selon ce document administratif du ministre des Finances objet de discussion lors de la séance, les structures étatiques sont désormais autorisées à s’approvisionner en carburants et lubrifiants auprès des stations privées et ce à 100%. On retient ainsi de la rencontre qu’il y a eu entre les travailleurs de la Sonacop que la note de Romuald Wadagni n’a pas eu écho très favorable chez eux.

Loading...

Une décision compromettante pour la Sonacop

Ils estiment en effet, que cette décision vient briser tous les efforts que fournissent au quotidien les travailleurs pour relever cette structure étatique qui végète dans un état critique depuis des années. « Elle vient paralyser notre élan, notre politique de relance des activités et compromet irrémédiablement la continuité de notre exploitation » ont dénoncé les travailleurs. Pour eux, le gouvernement béninois a manqué de considérer beaucoup d’aspects avant  l’adoption de cette décision. Ceux-ci continuent tout de même de croire que le chef de l’Etat a un plan pour la survie et le redressement de leur entreprise. « Nous avons la ferme conviction que le Chef de l’Etat a un plan positif pour la survie et la restauration de la Sonacop » a notamment déclaré Mireille Elvire Hounsègbè, secrétaire générale du SYNTRA-SONACOP.

Voir les commentaires

21 Commentaires

  1. L’ami Jojo a reçu une clé à moulette ou une clé pipe sur cette petite cervelle de moineau , et il confond sonapra à sanacop 😂😂,😂

  2. toute personne..qui me taxera..de rupturien…ou de pro…666…je vais lui servir…une citation à comparaitre pour diffamation..

    666..a entreprit des reformes…des changements..de mentalités…que j’apprécie…..

    Je ne peux pas tout lister..

    Cependant…je n’ai pas confiance…aux rupturiens…..

  3. Aux uns..et aux autres..qu’ils soient rupturiens….ou pas…..!!

    Dis je…une entreprise..une structure nationale…n’a aucune raison d’etre..pertinente..

    Tout celà a été créer.pour rendre des services politiques

    hélas…la nature haumaine..nos vécus…les réalites…de la vie…..sont purement individualistes…

    si l’idée..meme du communisme..a échoué..partout…c’est parce….que l’etre humain n’est nullement communiste

  4. Suis pas…un rupturien…!!! c’est acté..!!!

    Mais il a été prouvé…partout…et meme dans les pays que nous prenons pour exemples..

    dis je…que les entreprises d’état..des structures..publiques..ne sont pas pertinentes…et ne seront jamais viables

    Pour une seule raison…dans la gestion d’un bien commun…personne n’est responsable…et de ce point de vue…l’échec est toujours garantie

    Depuis..1960…aucune entreprise n’a prospéré….

    Le libéralisme….est la seule…qui a fait ses preuves..

    le role de l’état..c’est de garantir..la liberté d’entreprendre..

  5. C’est dommage
    On dirait que les dirigeants beninois refusent de réfléchir, sinon comment comprendre que le Nigeria est juste collé ànous ici mais qu’on aurait préféré aller nous approvisionner en carburant jusqu’en Koweït ? ?

  6. LA QUESTION QUE JE ME POSE SOUVENT ET QUI VIENT DE TROUVER SA SOLUTION MA FOI SALUTAIRE DANS CETTE DECISION DU PR EST : D’OÜ EST-CE QUE LE BENIN S’APPROVISIONNAIT EN CARBURANT ?
    PARAIT-IL DE LA KOWEÏT ! ALORS QUE NOTRE VOISIN NIGERIA EST LÀ . ALLEZ-Y COMPRENDRE QUELQUE CHOSE .
    QUE CEUX QUI ONT D’OREILLES POUR ENTENDRE N’ONT QU’À ENTENDRE .

  7. . « Nous avons la ferme conviction que le Chef de l’Etat a un plan positif pour la survie et la restauration de la Sonacop »
    Vous êtes sérieux là ?
    Allez donc demander aux travailleurs de la SONAPRA, des CERPA (EX-CARDER), aux contractuels de l’Etat, etc.

  8. Ces travailleurs continuent de rêver au lieu de revenir sur terre. Ils vont se retrouver sans emploi s’ils pensent que le gouvernement va les sauver. Ils doivent se battre au nom de la postérité et chercher des alliés partout où besoin sera, pour garder un pourcentage des approvisionnements de l’Etat en carburants. A quoi ont servi toutes ces années de lutte si l’approvisionnement est entièrement confiée aux privés. Les gens oublient l’histoire.

  9. Ce qui montre que ce gouvernement n’est seulement là pour faire de business sur Le dos béninois. On constate que ces gens sont au pouvoir pour faire des affaires.
    Les appels d’offres n’existe plus. Tout se fait entre eux.

  10. Comme les sociétés privées de carburants sont dans les mains claniques de de pata, ces sociétés se feront d’argent très vite.
    C est le principe de ” l’eau coule dans le marigot ” . Le patron des finances va seulement viré des Milliards vides francs chaque mois à leur sociétés privées. Bonne affaire.

    • Hélas ! C’est là que l’opposition politique montre ses carences. On ne l’entend pas sur les sujets économiques importants.
      Est-elle capable de donner la liste des propriétaires des sociétés privées et d’établir leur liens directs ou pas, avec le clan au pouvoir ? A t-elle pris contact avec les syndicats pour se coordonner ?
      Comment veut-elle exister, se faire apprécier des populations, si elle n’est pas à leurs côtés pour les aider quand elles ont des problèmes ?

      La Démocratie n’est pas que places et avantages d’élus. Si les populations n’y voient pas concrètement ce qu’elles en retirent en soutien politique, pour l’amélioration de leurs conditions de vie, comment espérer leur soutien sur la durée ?

      \\\\///
      (@_@)

  11. Vous travailleur de la Sonacop rêvez et rêvez que pata vienne à votre secours ou bien à un plan pour vous. Vous serez surpris voire étonné de vous retrouver dans la rue.
    Donc à ma compréhension, c’est L’état béninois qui sera client auprès des sociétés privées de carburants.

  12. Moi je me suis toujours demandé comment est gérée cette SONACOP très souvent en rupture d’essence et de gaz. Heureusement qu’il y a des alternatives.

  13. VOUS LES SYNDICATS OU VOUS ÉTIER QUAND LES GENS DÉTOURNAIS LES FONTS DE LA SONACOP ? ET MAINTENANT VOUS VOULEZ QUE LE CHEF DE L’ÉTAT AIS UN PLAN POUR LA SOCIÉTÉ. LE SEUL PLAN QU’ONT PEUT AVOIR EST DE PRIVATISER LA SONACOP ET QUE CHACUN PRÈNENT SON CHEMIN.

  14. Vous , syndicat , restez là à rêver , le plan infernal de talon pour vous avaler dans son ventre sans fond est en marche ; talon va vous racheter pour moins d’un franc symbolique 😡😡😡😡😡

    • Oumarou Olla
      C’est le Plombier qui rachètera bientôt pour un franc symbolique cette structure agonisante de l’État qu’est la Sonapra.
      Talon n’a pas besoin de ça. Il fait tout pour sauvegarder les emplois.
      Le problème de la Sonapra ne relève pas des salariés mais plutôt des cadres tarés et escrocs qui se sont succédés à sa tête.
      Cette défaillance étant due à l’incompétence averée de l’autre Docteur en désordre économique
      Je reviens
      Le Plombier

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom