L’Institut CERCO fait visiblement partie des 103 universités privées en passe d’être fermées au Bénin. Alain Capo-Chichi, le patron de cet établissement, a publié hier vendredi un communiqué dans lequel il dit prendre acte de la décision de fermeture de son établissement.

Loading...
“Prenant acte de la décision de fermeture de l’institut CERCO du Bénin à compter de la rentrée prochaine, le Président du Groupe CERCO tient à rassurer les étudiants et leurs parents qu’il prendra toutes les dispositions utiles aux fins de permettre la poursuite du parcours universitaire de ses apprenants” renseigne la note. A cet effet, le groupe CERCO va soutenir tous les étudiants désireux de poursuivre leurs études sur les autres sites de CERCO en Côte d’Ivoire, en France, au Burkina Faso et en Chine.

Le siège de l’Institut CERCO Bénin sera rénové pour abriter la fondation du Groupe

Des dispositions spéciales sont prises pour garantir le transport et l’hébergement gratuits des étudiants, notamment en Côte d’Ivoire, lit-on encore dans le communiqué qui informe qu’un cadre d’étude adéquat est offert aux étudiants dans ce pays où le Groupe CERCO dispose de tous les agréments et homologations de ses filières de formation. Pour ce qui est des locaux de l’actuel Institut CERCO Bénin, ils seront rénovés “pour accueillir la Fondation du Groupe et le centre régional  d’incubation et d’innovation ouvert pour le prototypage et l’accompagnement des projets des jeunes entrepreneurs”.

Voir les commentaires

10 Commentaires

  1. Si on peut détruire ainsi les initiatives nationales, ne demandez pas à celles internationales de venir prendre le risque dans un pays où tout est en l’envers. Et dire qu’on prend notre argent pour aller à un soi disant soumet au japon pour convaincre des Japonais à venir investir ici. Tichikoiiii. Aucun, aucun investisseurs international ne s’intéressera au Bénin dans ces conditions.

  2. Il ne fallait pas fermer CERCO ne serait ce qu’à cause de ce que cela represente en termes d’initiative. Et rendez vous quand meme compte que le CERCO s’exporte. Au mieux, aurait-on pu et du l’accompagner.
    je ne sais ce que la politique vient foutre dans ça. Si c’est une décision purement technique, alors on aurait pu corriger ce qu’on leur reproche et les maintenir ouvert.

  3. Évaluation en dictée question dit-il, je ne pense pas que vous soyez en mesure de porter ce genre de critique. Lisez les articles, faites vos sondages, regardez les présentations en direct et revenez lire votre commentaire monsieur le plombier.

  4. Comment peut-on comprendre que dans un pays comme le nôtre qui fût auparavant quartier latin de l’Afrique ; que des aventuriers commerçants puissent obtenir sans qualifications des agréments pour ouvrir des universités privées ???
    Yayi Boni a non seulement commis des crimes économiques ; il a également détruit le système éducatif de notre pays
    Vous vous rendrez compte du nombre de vrais-faux diplômes dans notre pays ???
    Ce monsieur qui fait des propositions mirobolantes de transfert vers d’autres pays et de prises en charge des hébergements se rend t-il compte des difficultés de mise en oeuvre de son annonce fantaisiste.
    Chers parents ; ne considérez point le bla bla bla de ce monsieur qui a un niveau universitaire douteux
    Demandons à madame Attanasso une évaluation en dictée- question pour montrez à la face de notre opinion publique les lacunes de ce monsieur
    Je reviens
    Le Plombier

    • Monsieur le Plombier, si je comprends bien selon vous seuls les plus diplômés sont intelligents?
      selon vous les dirigeants de notre pays le Bénin de 1960 à ce jour sont les plus diplômés ou les plus bons en dictée?
      Connaissez-vous les niveaux des différents gouvernants qu’a connu notre pays?

      Au passage je vous signale que le meilleur Ministre de l’Education que la France ait connue à ce jour fût un mécanicien de la rue qui n’a jamais mis pieds à l’école.
      Le Français n’est pas notre langue maternelle mais celle de notre gourou.

  5. il n y a que au BENIN quon decide de fermer des ecoles universitaires pour la rentree de lannee en cours au grane dame des millieurs detudiants qui se sont inscrit cette annee. La situation est elle si catastrophique pour quon ne puisse pas envisager tt au moins une annee transitoire? Dans dautres pays qui se respecte letat accompagne certains ecoles privees dans la formation des futures cadres et la creation de lemploi. Nes ce pas le mm etat qui leur a donne des agrements douvertures. Ce qui est bizarre cesr que d’autres ecoles verront le jour cette annee et dici 2 ou 3 seront encore fermes.Comme le disais lautre tout se fait a lenvers dans mon cher pays le BENIN

  6. Hahaha!
    Quel pays ce Bénin avec ses énormes contradictions. Je conseillerais à Capo-Chichi de transformer ce CERCO Bénin en Hub s’il en a encore les moyens; ainsi peut être demain (qui n’est pas très loin quand on travaille en Informatique) Google, Facebook, European Union Brussels ou autre Huawei pourraient s’intéresser à sa démarche.
    Qu’il ne baisse surtout pas les bras parce que son business va dans le sens de l’histoire.

  7. Dans quelle république (*****) sommes nous. J’ai fait souvent mes cours de vacances à CERCO dès les débuts de l’initiative.
    Je peux dire à cœur ouvert que c’est un bon endroit pour apprendre rapidement et je ne regrette 5ces années là, même s’il y a très longtemps de cela (le temps passé très vite) .

    C’est dommage que le gouvernement Benin ne supporte pas une telle initiative locale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom