Eu égard à l’évidence de fait du prince qu’est ce procès, je m’étais exprimé le 20 juillet 2019 dans un bref qu’on peut lire à la fin de ce texte; le terme inéligibilité – pétard mouillé dans le marigot de vanités des crocodiles infatués – m’a fait pouffe; je me demande même si ces alligators ont quelques mérites.

Loading...

Né en 1954, Lionel Zinsou aura 66 ans en 2020; qu’on lise ou relise la Constitution de la République du Dahomey devenu République du Bénin, on verra que la condamnation à 5 ans d’inéligibilité souligne sans vergogne l’ostracisme d’un candidat potentiel gênant – s’il n’avait pas d’autres chats à fouetter- qui ferait mordre la poussière à celui en qui un précon officieux semble voir le Rédempteur, malgré la recrudescence des corruptions, du chômage, l’exil des valeurs sûres, etc.

Ce qui se passe au Bénin depuis l’élection du candidat Patrice Talon à la tête de mon pays natal ne m’a pas fait rouvrir Le Prince ni Discours sur la première décade de Tite-Live, mais relire le prologue de L’Initié: Machiavel prévenait qu’un prince qui “transgresse et enfreint ” la Constitution de son “Etat en est chassé par la force extraordinaire et excessive“;

le Prince qui a plus peur de son peuple que des étrangers doit bâtir des forteresses ; mais celui qui craint plus les étrangers que ses sujets ne s’en doit point soucier“;

la meilleurs citadelle qui soit, c’est de n’être point haï du peuple: car encore que tu tiennes les forts, quand le peuple te porte haine, ils ne te sauveront pas, à raison qu’après que les sujets ont pris les armes, ils n’auront jamais faute d’étrangers à venir à leur aide.

Il y a exactement 40 ans que ces citations figurent dans ce roman publié en 1979, piétiné au Bénin, longuement analysé en Italie dans une communication appréciée par le très regretté Cardinal Bernardin GANTIN, enfin dans le corpus d’un doctorat à Tel Aviv!.

Que constate-t-on au Bénin en 2019? La Constitution bafouée, le pays doit marcher en ordre conformément au diktat du chef de l’État autocrate; un arrêt récent du ministre de la Justice – un QUENUM, hélas!- fait des Béninois de la diaspora des allogènes, sauf, bien sûr, les marsouins que prébende le pouvoir répressif; ces renégats me font penser aux condottieri dans Le Prince: ” Hiéron de Syracuse[…]mis par les Syracusains à la tête de leur armée, reconnut bientôt l’inutilité des troupes mercenaires qu’ils soldaient, et dont les chefs ressemblaient en tout aux condottieri que nous avons eus en Italie.

Mutatis mutandis, en remplaçant Hiéron de Syracuse par Patrice Talon et les Syracusains par certains membres de son gouvernement et par des précons officieux qui le considèrent comme le Rédempteur, on aura le portrait craché du Bénin, ex-Quartier Latin de l’ex-AOF actuellement internationalement décrié. Je ne souhaite pas aux condottieri du Bénin le sort de leurs lointains homologues car, Machiavel écrit magnifiquement: “Convaincu d’ailleurs que le Prince ne pouvait sûrement ni conserver ces chefs, ni les licencier, il prit le parti de les faire tailler en pièces”

Je ne souhaite pas qu’on en arrive là pour ceux qui contribuent à la ruine du pays mais je compte sur la force du peuple unanime c’est -à-dire ce que Machiavel nomme « l’ordre tiers », capable de s’opposer au régime en cours.

Indignation! C’est à faire vomir du sang! Après le racisme consistant à traiter Lionel Zinsou de Blanc, c’est la haine atavique qui fait dégainer en montrant les crocs et en bavant. Je ne dois pas un franc cfa à qui que ce soit au monde; Lionel Zinsou était ma préférence pour l’élection présidentielle au Bénin; je ne l’avais jamais vu de près avant la réunion très populaire de la Mutualité (à Paris). Mon soutien me vaudra des appels téléphoniques, voire des lettres; on m’avait écrit, lourdement sollicité pour un autre candidat, en déclarant même: “…vous y gagnerez beaucoup…” Gagner quoi? Je ne suis pas un homme qu’on achète. Dépassement? quel en est le montant comparativement à d’éventuels autres, en l’occurrence, soyons sans ambages: celui du candidat Patrice Talon même s’il est milliardaire?

Je le dis encore sans ambages: si Lionel Zinsou était une crapule, il se serait adressé, par exemple, à la banque Edmond de Rothschild afin d’obtenir un emprunt largement substantiel pour en asperger la clientèle de la politique du ventre; il aurait été démocratiquement élu, mais la coterie des haineux qui ont la haine chevillée au corps et ancrée dans la cervelle aurait encore dégainé aujourd’hui en l’accusant d’avoir livré le Bénin à un Juif, bien que de jeunes Béninois boursiers d’Israël y soient en formation en agronomie ou dans d’autres secteurs pour le développement de notre pays. Seigneur! Jusqu’à quand dureront les agissements et les préjudices qui handicapent ma terre natale maintenant chargé de licous et de chaînes comme au temps de l’esclavagisme?

Voir les commentaires

26 Commentaires

  1. Aucune personne dotée d’un minimum de probité, et de rigueur morale ne peut admettre ce que Patrice Talon fait du Bénin.
    Mais il sera surpris à la dernière heure.

  2. @SBiko : “force est d’admettre…vaut mieux être Béninois…sous Talon que Palestinien en Israël” Tu en as parlé avec :
    – les familles des tués alentour de Cadjehoun ?
    – les blessés par balles ?
    – les “drogués” (syndicalistes, ex-députés) convoqués dans les commissariats ?
    – le petit journaliste joufflu qui ne savait plus où il habitait au sortir de sa convocation ?

    \\\\////
    (@_@)

  3. Le candidat TALON n’a-t-il pas dépensé plus que ZINSOU et tous les autres aux présidentielles, en orientant ces fonds de campagne vers les ”grands électeurs”? Tout le monde a entendu, sans contredit ni démenti formel du candidat TALON, ce que maître Adrien HOUNGBEDJI a dit des FCFA 4 milliards qu’il a proposés à son parti PRD. Voilà quelqu’un qui propose, au vu et au su de tout le monde, FCFA 4 milliards à HOUNGBEDJI, qui ose faire condamner un autre pour “dépassement de frais de campagne”. La justice est où?

  4. Merci au sage. je sais que le certificat de nationalite de mon cousin Aziz ne comporte pas les localites visitees du pays. Nous avons chance que la perle rare a accepte le Benin. d’aucuns rejetteraient sans etat d’ame le trou a merde de Talon. une chose est sure, il y aura un candidat avec un balai citoyen en main…..la suite……aurevoir Talon

  5. Vous êtes peut-être, Monsieur Olympe Bhêly-Quenum, un excellent technicien de la langue de Voltaire, mais cela ne fait systématiquement pas de vous un excellent analyste politique. Vous semblez démontrez de la sympathie et du respect pour Edmond de Rothschild, à Tel-Aviv et au monde juif mais en même temps vous pleurez pour votre terre natale qui serait replongée dans un certain esclavagisme. Et les Palestiniens et leur terre natale alors ? Vous en faites quoi ? Sire Talon a beau être tout ce que vous vomissez, force est d’admettre qu’il vaut mieux être Béninois aujourd’hui sous Talon que Palestinien en Israël.

    • Mr SBIKO! Faudra vous adressez à Mr Olympe QUENUM pour sa sympathie à Israël! Moi je ne suis pas Olympe B QUENUM. Ma réponse s’adressait à quelqu’un qui prétendait qu’il ne connaissait pas le Benin. Et j’ai démontré que cela n’était pas vrai. Savez-vous combien de langues beninoises parle Mr Olympe B QUENUM? Je vous repondrai que rare sont ceux au benin qui maîtrisent plusieurs langue du sud jusqu’au Nord. Et ça pour quelqu’un qu’on dit ne pas connaître le pays!!! Je connais Mr Olympe B QUENUM depuis ma petite enfance. Beh mon cher Mr…si vous êtes heureux d’être Beninois sous Talon que Palestiniens en Israël…et beh c’est tant mieux pour vous. Pas certain que tous les beninois et beninoises soient d’avis avec vous. 1 seule chose est sûre: Si les elections ont lieu demain ou ds 1 an avec m’importe quel citoyen face au président sortant…les résultats que vous espérez ne seront pas ceux que vous aurez. On comprend pourquoi on rend inéligible les uns les autres !

  6. Sultan Aziz! Savez-vous qui est Olympe B QUENUM? Qd ce Mr avait construit sa maison à Misseboh juste en face du lycée Koulibaly vous n’etiez pas encore sorti de votre brousse…vous parents et grand-parents ayant été sauvés de l’esclavage par le Grand-père de Olympe B QUENUM qui grâce à son génie de développement de la culture des noix de palme avait empêché l’esclave des enfants *** vendus moins chers que les autres aux blancs.

  7. Sultan Aziz! Vous ne savez pas de quoi vous parlez! Connaissez-vous Olympe Bhely QUENUM et ses frères ??? connaissez-vous l’histoire du Benin et du Danhomey? savez-vous qui etait Azanmado Houenou dans l’histoire du Danhomey ??? Savez-vous qui par ses activités d’agriculture et de commerces à travers le danhomey avait permis d’éradiquer la pauvreté et l’esclavage au temps des blancs sans quoi vous Aziz ne seriez qu’1 lointain souvenir du benin…vous enfants **** que malheureusement on vendait moins cher que les autres??? Vous devez en partie votre survie au grand-père de Olympe B Quenum. Vous ne connaissez pas le Benin. Alors taissez vous. Olympe B QUENUM connait mieux le Benin que vous.

  8. L’Aîné respectable O. B. Quenum écrit ceci : “Je le dis encore sans ambages: si Lionel Zinsou était une crapule, il se serait adressé, par exemple, à la banque Edmond de Rothschild afin d’obtenir un emprunt largement substantiel pour en asperger la clientèle de la politique du ventre”. Doyen, je peux vous confirmer que s’il s’était adressé à la banque Rothschild pour financer une campagne, il n’aurait pas eu gain de cause, car cette institution est une banque sérieuse qui ne finance pas n’importe quoi. Conscient de cela, L. Zinsou a fait pire : il s’est comporté comme un escroc en empruntant 15 milliards auprès d’un bénéficiaire de marchés publics au Bénin, à savoir le PDG de Ebomaf, de connivence avec le flibuster Yayi Boni. S’il était élu, ce montant aurait été remboursé en surfacturant les marchés attribués complaisamment à cet empreneur peu scrupuleux. Venir après nous sériner qu’il a dépensé moins de 2,5 milliards qui constitue le plafond , c’est nous prendre pour des demeurés… Arrêtez vos indignations sélectives

  9. interessant ce quil dit mais son syle est trop ” ampoule ” trop complique
    sinon talon est la pour 10ans au moins _ a la tete de l’etat au au tribunal penla international
    wait and see

  10. Pourquoi c’est toujours les privilégiés qui peuvent échapper à la loi. Moi je vois les faits.
    ▪Est ce qu’il a dépassé la limite fixée pour la campagne électorale. La réponse est oui. Je connais la question des supporteurs sans objectivité : ou est la preuve? La réponse : a – t- il contracté un emprunt pour financer sa campagne oui non. C’est oui. L’achat des logos vous savez bien comment ça se passe. Circulation de billets de banque main à main. Conclusion l’intention matérielle est constituée oui ou non c’est OUI.
    Allez au marché dantokpa qu’on vous soupçonne de vouloir voler une tomate. Est qu’on va pas vous envoyer en prison la réponse est OUI.
    SVP quand est ce que vous allez arrêter de soutenir ces politiciens qui foulent aux pieds les lois de la republique sans être inquiétés.
    Je vous rappelle que Sarkozy est inquiété pour le financement de ses campagnes électorales en France

    • Cher ami ne te fatique pas à comprendre la mentalité beninoise ou on éduque les gens à tricher sinon comment croire qu’une personne comme zinzou accepte de debarquer au benin à 6 mois de la fin du mandat de yayi pour occuper un poste de 1er ministre qui n’existe pas et qui devait lui servir de tremplin pour devenir president. ce monsieur bosse avec des investisseurs et banques. Demandez vous pourquoi il n’a pas faire son pret à la banque rothshild là ou lui et Macron ont travailler. mias il le fait chez ebomaf pensant rembourser sa dette avec les offres publics. Et cette affaire s’est su car il était incapable de rembourser. ce qui lui est arrivé confortait l’idée qu’avait les beninois sur lui a savoir il ne connait pas le benin.
      tu peux dormir tranquille car celui qui est la tete du benin connait la mauvaise foi des beninois et sait comment faire

    • “quand est ce que vous allez arrêter de soutenir ces politiciens qui foulent aux pieds les lois de la republique sans être inquiétés.” Je dirais même plus : Sans être inquiétés et au pouvoir en plus … 🙂

      \\\///
      (^_^)

    • a propos de depssements des limites talon est mal place_ de son popre aveu public _ il a depense des milliards pour les 2campagnes de yayi_ depassement qui saccompagent inévitablement d pacte de corruption _ voir laffair du pvi _ programme de verification des importations

  11. phil…je partage ton avis….!!!!

    Surtout quand je vois les azani,les guy mitopké et les gens de l’usl…faire les étonnés,les vierges..éffarouchés ou violés…

    Et pourtant les audos..les vidéos de la campagne présidentielles…sont encore frais

    Mon énervement c’est que ces gens là….ne s’exusent..pas..!!

    Une chose…est sure…c’est que lz…ne connaissait pas les beninois…et talon lui connaissait les benininois….et ce denier a utilsé…nos tares….pour arriver à ses fins…

    Pour etre honnete…talon n’est pas arrivé par un coup d’état….

    Nous devons assumer…nos erreurs…nos choix….

  12. Une chose est sûre, c’est que Talon maîtrise à la perfection la mauvaise foi béninoise. Et ce n’est pas une injure que de le dire! De toute façon, nous allons tous boire le verre plein jusqu’à la lie….

  13. Merci sage Olympe BHÊLY-QUENUM. Tout est dit. Belle Prophétie. Pour le reste laissons le temps au temps si le peuple se décide à prendre son destin des mains du Prince. Vanité des vanités tout est vanité. La chute du Prince sera terrible et avec lui ses sujets aveuglés. wait and see

  14. Hum PAT!… Voici un monsieur qui prétend être un compétiteur né et qui le proclame à qui veut bien l’écouter. Mais qui est donc ce compétiteur né qui passe son temps à faire condamner et/ou à jeter en prison ses potentiels adversaires sous des motifs fallacieux ou à défaut les obliger à prendre le chemin de l’exil?
    Un drôle de compétiteur ce PAT qui veut tout pour lui et rien pour les autres et qui de surcroît ne supporte pas la contradiction.
    Avec PAT, c’est simple car sa devise est:” tu es avec moi ou tu es contre moi”.
    C’est quand même limite voire très limite pour quelqu’un qui se prend pour un bâtisseur.
    Mais au fait qu’est donc devenu le PAG? Encore un enfumage de PAT, le bâtisseur.

    A suivre.

    • Avouhan vous avez tout compris et dit. Vous savez PAT a toujours eu les marchés de l’Etat. Autrement dit, il n’a jamais compéti. Si aujourd’hui on vous remet des marchés de l’Etat croyez moi, vous ferez aussi fortune. On ne peut aps le comparer PAT à certains opérateurs économiques qui se battent vraiment. Il a peur de la compétition, voila son vrai visage

  15. olympe belhy quenum…dis je… les lectures de notre enfance…comme tous ceux…qui font dans la contorsions sémantiques….pour se faire esprits penants..ne nous disent pas la vérité.

    Tout le monde a peur…de dire la vérité…à ce peuple..appélé benin

    Olympe belhy quenum…n’a jamais connu…parakou kandi..péréré sinendé natintingou djougou…savé ni thcahourou..de son existence…et pourtant il se réclame beninois

    étrange….puisque le benin ne se limite pas à ouidah,cotonou portish et abomez…

    Moi le sultan aziz..unique en son genre….qui a la chance de parcourir tout le benin…a rédigé des posts..dans divers sites..et forums

    Le benin…notre pays..et son peuple ont commis des erreurs pédagogiques…en..90…

    Aussi…le probleme de notre pays est ailleurs et pres de nous

    • “Olympe belhy quenum…n’a jamais connu…parakou kandi..péréré sinendé natintingou djougou…savé ni thcahourou..de son existence…et pourtant il se réclame beninois” Qu’en savez vous?
      vous racontez n’importe quoi! Vous êtes connu sur les forums? c’est très bien ! mais sachez reconnaître et respecter les gens qui ont plus de talents que vous.

      • Magistrale leçon à un maboule, incapable de réflexion. Il se fait baptiser en plus Sultan, ce minable. Merci Sinendé
        Si je pouvais le coincer cet individu de Sulan Aziz, je lui offrirai un quart d’heure de douche froide

  16. Ago, ago… J’ai l’impression de voir ressurgir un pays que j’ai quitté adolescent, où on pensait – ou nous faisait croire – que l’excellence était la norme.

    Bref, trêve de nostalgie inutile, un ancien a parlé. Pour les adeptes de Mamadou et Binetta et autres juristes de l’UNB ( 🙂 🙂 ), en français facile ça donne : “une dictature finit toujours mal”.

    \\\\////
    (@_@)

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom