Depuis que les Etats Unis d’Amérique ainsi que l’Union Européenne (UE) ont sanctionné la Russie pour son implication dans la crise ukrainienne, le Kremlin avait décidé en 2014 d’appliquer un embargo sur tous les produits agroalimentaires provenant de ces pays. Ainsi tous les importations de produits issus du secteur de l’agroalimentaire des pays tels que : les USA, les pays de l’UE, le Canada, l’Australie et la Norvège ont été suspendus par la Russie.

Loading...

« Un coût insoutenable pour l’Italie »

L’embargo russe sur les produits agroalimentaires venant de l’union européenne, déclenché depuis 2014 par la Russie, cause de sérieuses pertes pour les pays de l’UE et particulièrement pour l’Italie. En effet une annonce du syndicat agricole italien Coldiretti, hier mardi a estimé que ces pertes franchissent la barre du milliard d’euros, il y a maintenant cinq ans. « Ceci représente un coût insoutenable pour l’Italie et l’Union européenne et il est important de reprendre la voie du dialogue » a déclaré Ettore Prandini, président du syndicat Coldiretti.

Notons que les produits concernés issus du secteur de l’agroalimentaire italien sont entre autre : les pommes, le Jambon, le parmesan. Pour rappel, la décision de l’embargo italien a été prise le 7 Août 2014 par le président de la Russie, Vladimir Poutine. Cet embargo devrait se terminer d’ici fin 2020.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom