La déclaration attribuée au Sg/Cosi-Bénin, Noël Chadaré, sur les réseaux sociaux suite à un article de presse à partir du compte-rendu de la rencontre autour de l’évaluation des ACE 2008, mardi 30 juillet dernier, est fausse. C’est ce que défend la Commission nationale des jeunes de la Cosi-Bénin.

L’exploitation faite par un média, du compte rendu de Antony Hodonou –représentant de Cosi-Bénin- sur la rencontre du mardi 30 juillet 2019 entre les représentants des Centrales et Confédérations syndicales du Bénin et deux ministres de l’éducation au sujet de l’évaluation des ACE 2008, suscite polémique.

Le titre de l’article illustré avec la photo du secrétaire général de la Cosi-Bénin, Noël Chadaré, fait croire à une déclaration qu’aurait faite l’intéressé lors de cette rencontre. ‘’Évaluation des enseignants: « les candidats absents volontairement auraient choisi délibérément de sortir de la Fonction Publique »’’ lit-on.

« Montage grotesque »

Il s’agit d’«un montage grotesque à des fins de sabotage contre le Sg de la Cosi-Bénin Noël Chadaré», défend le président de la Commission nationale des jeunes de la Cosi-Bénin, Alexandre Adjinan. Dans un communiqué en réaction à la polémique, il précise que l’intéressé, d’ailleurs absent à cette rencontre, « n’est ni de loin ni de près mêlé à de tels propos » et qu’« il n’en est pas l’auteur et ne s’y reconnaît pas ».

L’auteur du communiqué soutient également que Noël Chadaré « s’est toujours battu aux côtés des ACE de la promotion 2008 et s’implique personnellement dans la résolution de leur problème de carrière ». «Le Secrétaire général de la Cosi-Bénin n’a jamais menacé les enseignants concernés par l’évaluation. Il a souhaité que les enseignants concernés jouent la carte de la sincérité et de l’unité, quelle que soit l’option choisie » précise-t-il.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom