La guerre commerciale que se livrent les Etats-Unis et la Chine a plongé l’économie mondiale dans une certaine instabilité. Il faut dire que les deux superpuissances ne se font aucun cadeau. Pékin et Washington ont instauré l’un contre l’autre des tarifs douaniers très élevés. Récemment, l’empire du milieu a annoncé l’imposition de nouveaux droits de douane sur 75 milliards de dollars de pièces automobiles, de produits agricoles et d’autres produits américains.

Loading...
Le président américain Donald Trump n’a eu de cesse de souffler le chaud et le froid sur l’évolution de la guerre commerciale avec la Chine. Tantôt, le locataire de la maison blanche semble vouloir calmer le jeu et des fois, il prône une posture très offensive à l’encontre de Pékin. Tout récemment, un imbroglio a eu lieu suite aux déclarations du magnat de l’immobilier concernant la conflit commercial entre les USA et la Chine.

Une réponse mal interprétée

Le milliardaire Républicain s’exprimait alors face à des journalistes lors du sommet du G7 à Biarritz où il a indiqué regretter le conflit commercial avec la Chine. Il n’en fallait pas plus pour créer une vague d’étonnement au sein de l’opinion américaine. Dimanche, la maison blanche a tenu à clarifier les choses en notifiant que les propos de Trump furent très mal interprétés. Stephanie Grisham, l’attachée de presse de la présidence américaine a livré ce qui suit pour lever tout embarras: ” On a demandé au président s’il avait réfléchi à l’escalade de la guerre commerciale avec la Chine. La réponse a été grandement mal interprétée. Le Président Trump a répondu par l’affirmative – parce qu’il regrette de ne pas avoir augmenté les tarifs.” livrera ainsi la maison blanche.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom