Les problèmes entre les communautés Haoussa et Yoruba sont récurrents au Nigeria. Le pays le plus peuplé du continent africain est souvent le théâtre d’affrontements inter-ethniques impliquant les deux plus grands groupes linguistiques du pays. Ce weekend, c’est dans le marché Oke-Odo que les violences ont commencé entre les deux communautés linguistiques précisément dans la soirée du samedi.

Loading...

D’après les témoins, les problèmes avaient commencé dans la nuit du samedi lorsque les commerçants ont commencé à s’affronter pour des raisons non encore élucidées. Ce dimanche matin, la situation avait dégénéré car certains commerçants avaient brûlé des tentes et même des marchandises d’autres personnes, ce qui avait entraîné des réactions de part et d’autre.

Des affrontements occasionnant des embouteillages monstres

Résultats : des kilomètres d’embouteillages sur l’autoroute Lagos-Abeokuta. Le trafic routier a carrément été bloqué dans la région pendant plusieurs heures. Les véhicules ralliant Lagos à partir de Sango dans l’État d’Ogun ont été pris dans le bouchon monstre. De même, ceux quittant Oshodi pour Abule-Egba et d’autres régions de Lagos ont aussi été pris dans l’embouteillage qui a duré des heures et des heures.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom