Déjà en guerre commerciale avec la Chine, les Etats-Unis se préparent-ils à livrer une nouvelle bataille économique contre l’Europe cette fois-ci? Depuis que des pays européens, amenés par la France, ont décidé de mettre en place une taxe digitale sur les puissantes firmes américaines de la technologie à savoir Google, Amazon, Facebook, Apple (Gafa), les relations se sont tendus entre l’UE et les USA. La France a décidé tout récemment d’instaurer une taxe de 3% sur les revenus des principales multinationales de la Tech, qui sont dans leur entièreté, des groupes américains.

Loading...

Après l’adoption de la taxe digitale, Washington avait prévenu la France sur de possibles représailles. L’administration Trump envisageait de taxer durement le vin français. Cependant, les autorités françaises ne comptent pas courber l’échine face aux menaces américaines. Après la France, c’est la Grande-Bretagne qui envisage l’idée d’adopter la taxe digitale Gafa.

Les anglais sont prévenus

Cependant, d’après le journal The Telegraph, il ressort que Washington a pris les devants pour prévenir Londres sur son projet d’adoption de la taxe Gafa. En effet, les USA auraient indiqué aux autorités du Royaume-Uni qu’ils ne seraient pas prêts à conclure un accord de libre-échange si jamais la taxe sur les revenus des géants du numérique venait à être adoptée. Washington a ainsi posé un ultimatum à Londres. Si les autorités britanniques n’abandonnent pas purement et simplement le projet de taxe Gafa, il n’y aura point d’accord de libre-échange entre les Etats-Unis et la Grande Bretagne.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom