Il s’est fait avoir par une espionne russe. En effet, Patrick Byrne, grand patron du site de commerce en ligne Ovberstock, a été forcé de présenter sa démission à ses équipes après que les révélations entourant la liaison qu’il a pu entretenir avec une espionne russe aient créé une vive polémique. D’ailleurs, Maria Butina a été arrêtée au mois de juillet 2018 avant d’être inculpée pour complot.

Loading...

Selon la justice américaine, cette dernière a infiltré le monde politique américain via des liens et des contacts noués avec de hauts représentants de la NRA, le puissant lobby pro-armes. Sa liaison avec Byrne elle, a été tenue secrète jusqu’au mois d’août dernier, après qu’un communiqué signé Overstock ait été diffusé via Fox News. Dans ce texte, le patron d’Overstock affirme avoir décidé de collaborer avec les forces de l’ordre américaine après s’être rendu compte que quelque chose ne tournait pas rond.

Maria Butina avait tout préparé

Il aurait rencontré l’espionne à la suive d’une convention libertarienne, tenue à Las Vegas. Après plusieurs mois de relation, l’insistance de la jeune femme, qui souhaite absolument rencontrer des membres des équipes présidentielles des candidats Trump et Clinton le fait réagir. « En juillet 2018, j’ai compris », assure-t-il ensuite, ajoutant avoir très informé l’armée, un élu ainsi que le ministère de la Justice.

Les révélations autour de cette relation ont provoqué un tel buzz et une telle polémique que ce dernier a préféré quitter ses fonctions. Une annonce saluée par les investisseurs, qui voyaient dans sa volonté de rester à la tête de sa société, une très mauvaise idée puisque l’action elle, avait dratisquement chuté, jusqu’à ce jeudi du moins, puisque l’action d’Overstock.com a pris 8,31% jeudi après l’annonce de la démission.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom