Photo : PAUL HENNESSY / GETTY IMAGES.

Le gouvernement du président américain Donald Trump, toujours hostile à l’accueil de migrants poursuit de plus belle le durcissement de sa politique migratoire. Après avoir ciblé un nombre important de migrants clandestins à expulser des USA, Washington décide maintenant de s’attaquer à la situation de leurs enfants. Aujourd’hui mercredi, l’administration Trump a annoncé qu’il suspendait les dispositions régulant la détention des enfants migrants.

Une période qui excède 20 jours

L’administration Trump à travers son département de la sécurité intérieure a indiqué qu’il mettait un terme à la disposition nommée ”Flores’’. Celle-ci appliquée depuis 1997, exigeait de la part des autorités fédérales que les mineurs migrants ne soient pas détenus dans une période qui excède 20 jours.

La nouvelle règle qui sera appliquée dans 60 jours, permettra donc de ne plus fixer des limites préalablement imposées aux autorités fédérales concernant la rétention des mineurs migrants. Rappelons que le numéro Un américain avait lancé le mois dernier, une importante opération d’expulsion visant près de 2.000 familles de migrants.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom