Ph : REUTERS / Brendan McDermid

Le clash devenu légendaire entre deux artistes, 50 Cent et Rick Ross pour ne pas les nommer ne serait pas prêt de se tasser. Depuis 2009, ces deux icônes de la musique noire américaine, n’avaient de cesse d’échanger, par voie médiatique souvent, mais maintenant par tweets incendiaires, des propos désobligeants. Ce lundi encore sur une station radio, 50 Cent déclarait n’avoir rien trouvé sur Rick Ross ou sur sa carrière qui puisse lui inspirer du respect.

Une rivalité tenace…

Les deux artistes, patrons de gros labels musicaux et produisant des artistes évoluant dans pratiquement le même registre musicale, le Hip Hop Underground, avaient pris l’habitude de ne pas se faire de cadeaux. Une rivalité en saine émulation, même si l’on sait que dans ce milieu, une ‘’dent dure’’ peut rapidement se muer en ‘’croc meurtrier’’.

En août dernier, ‘’Rozay’’ Ross, alors en pleine promotion de son nouvel album, Port of Miami 2, le dixième album studio du rappeur américain ;  ne s’était pas fait prier pour descendre en flèche l’interprète de ‘In Da Club’’ alléguant qu’une possible collaboration entre eux n’était pas de l’ordre du possible étant donné que 50 cent n’avait plus de valeur marchande ; « Honnêtement, je suis un homme d’affaires. Si 50 Cent avait toujours une valeur, je l’aurais peut-être fait » avait déclaré le patron de Maybach Music Group.

“certaines semaines, 10 ventes suffisent à faire de vous le numéro un”

Ce lundi donc, 50 cent qui avait déjà eu l’occasion de répondre à son compère profitait pour enfoncer le clou. Prié assez malicieusement par l’animateur radio de donner son avis d’artiste sur le nouveau single de Ross numéro un du hit-parade Hip-hop la semaine dernière ;  50 Cent répondait très laconiquement ; « allons, certaines semaines, 10 ventes suffisent à faire de vous le numéro un » et ‘’Fortnine Cent’’ de poursuivre qu’il n’y avait « rien sur Ross et sa carrière » pour lequel il aurait la moindre once de respect.

En 2018, 50 intentait contre Ross en « vol de copyright » pour avoir selon lui utilisé le beat «In Da Club» sur sa mixtape ‘’Renzel Remixes’’. Une affaire pour laquelle il avait été débouté.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom