Une délégation conduite par le Chef d’Etat-Major général des Forces armées béninoises, Contre Amiral Patrick Jean-Baptiste Aho, est allée s’enquérir hier, de la situation des soldats blessés lors de l’accident d’un véhicule militaire survenu dimanche dernier à Gobé, occasionnant trois morts et cinq blessés graves.

Loading...
Les militaires béninois grièvement blessés lors d’un accident de circulation dimanche 8 septembre 2019 à Gobé dans la commune de Savè puis conduits au Centre hospitalier départemental (Chd) Zou-Collines au Bénin ont reçu la visite du Chef d’Etat-Major général des Forces armées béninoises, Contre Amiral Patrick Jean-Baptiste Aho, accompagné entre autres, du Chef d’Etat-Major de l’Armée de Terre, Colonel Fructueux Gbaguidi.

« Tous stables »

Le patron de l’armée béninoise est allé s’informé de la situation de ces soldats. « A l’heure actuelle, ils sont tous vraiment stables », renseigne le chirurgien Jules Gbovi rapporté par la radio nationale. « Aucun d’entre eux n’a eu un traumatisme crânien grave. Ce qui fait qu’on n’a pas eu de cas de coma, il n’y a pas de lésion neurologique. Donc c’est essentiellement les os qui sont concernés » a-t-il précisé.

On apprend que dans l’ensemble, pour le cas de ces trois militaires, il s’agit de fracture complexe avec beaucoup de fragments du fémur gauche, de luxation interne de la rotule ou de légère fracture du bassin. Tous ont reçu les premiers traitements adéquats et sont sous contrôle, selon les médecins. Deux autres soldats seraient en réanimation pour lésion respectivement du rachis et d’organes internes.

Ils seront tous envoyés au Cnhu de Cotonou pour un traitement chirurgical. Pour le Chef d’Etat-Major général des Forces armées béninoises, on ne peut « que rendre grâce à Dieu, parce que cet accident pourrait être plus triste et catastrophique ». Rappelons qu’en dehors des trois décédés, il y a eu cinq blessés graves.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. Prions pour eux
    Que les bénédictions soient
    Amen !!!!
    Au passage je salue le Contre Amiral Aho et son collègue de l’armée de terre le Colonel Gbaguidi
    Deux noms de guerriers à la tête de l’état-major général et de l’armée de terre
    A bon entendeur
    Je passais
    Le Plombier

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom