La militante et professeur, Penda Mbow fait l’objet de vives critiques dans les réseaux sociaux après sa sortie sur l’obligation du port du voile. Elle s’exprimait sur la récente affaire de l’Institut Sainte d’Arc d’Arc de Dakar qui a réintégré des filles voilées après leur renvoi à l’ouverture des classes. Madame Penda Mbow était l’invitée de l’émission Sen Show de la chaîne de télévision Sen TV.

« Je n’ai jamais accepté le voile »

Dans un extrait de l’émission qui circule sur internet Penda Mbow qui se définit comme une activiste du droit féminin en Islam déclare que le port de voile relève de la culture arabe et non de la loi islamique. « J’ai décortiqué la ‘sourate al hijab’, j’ai relevé que ce qui se fait ne reflétait généralement pas les recommandations de cette sourate » poursuit-elle. L’historienne soutient que le fait d’obliger les jeunes filles en bas âge au port du voile ne reflète pas la culture sénégalaise : « dans la tradition sénégalaise les parents habillaient leurs  filles en robe et mocassins pour l’école ».

Les réactions des internautes n’ont pas tardé avec une vague de commentaires et de posts notamment sur facebook et twitter qui dénoncent le discours de Penda Mbow. Certains l’accusent entre autres de falsifier les écrits du Coran en soulignant le fait que le chapitre cité par Madame Mbow n’existe pas.

Voir les commentaires

3 Commentaires

  1. Je suis parfaitement d’accord avec Mme Mbow.
    Le voile est arabe et ne représente pas la culture sénégalaise. Nos parents n’ont jamais porté le voile et ils sont des musulmans.

  2. Je suis parfaitement d’accord avec Pendant mbow.
    Le voile est arabe et ne représente pas la culture sénégalaise. Nos parents n’ont jamais porté le voile et ils sont des musulmans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom