Alors que CNN et le New York Times ont confirmé qu’une source proche du président Vladimir Poutine a longtemps travaillé au service de la CIA, le Kremlin a décidé de réagir, se montrant plutôt moqueur vis-à-vis de ces révélations qui ont pourtant fait l’effet d’une bombe. Vrai détachement ou volonté d’étouffer l’affaire ?

Loading...

Les révélations signées conjointement par CNN et le New York Times sont formelles, un homme recruté il y a plusieurs dizaines d’années par la CIA a réussi à se frayer un chemin afin d’accéder au second ou troisième cercle de relations du président russe Vladimir Poutine. D’ailleurs, ce serait cette même personne qui aurait révélé aux services secrets américains la part prise par le Kremlin au cours des dernières élections présidentielles américaines. Aujourd’hui extradé, l’homme en question aurait refusé une première fois de quitter la Russie avant de finalement accepter les demandes répétées de la part de la CIA qui craignait que son espion ne soit découvert.

Le Kremlin réagit face à la rumeur

Face à ces révélations, le Kremlin n’a d’ailleurs pas manqué de réagir. En effet, selon les officiels russes, la sortie signée de CNN et du New York Times ne s’apparente à rien d’autre que de la fiction. Toutefois, la presse russe symbolisée par le Kommersant, semble confirmer ces révélations. Selon le quotidien, il se pourrait d’ailleurs que l’homme en question soit un certain Oleg Smolenkov. Lui, son épouse et leurs trois enfants auraient disparu à l’occasion d’un séjour au Monténégro en 2017 et ne seraient plus réapparus depuis, si ce n’est aux États-Unis.

La presse russe s’en mêle

Preuve que la situation est prise très au sérieux, le Kommersant a également dévoilé la photo d’une maison prise en Virginie. Selon les journalistes locaux, cette demeure aurait été achetée par un Smolenkov, en 2018. Un homme dont l’identité est bien réelle puisque Dmitry Peskov, porte-parole du Kremlin, a confirmé qu’un tel individu a travaillé au sein de l’administration avant de se faire renvoyer en 2016/2017. En outre, ce dernier n’avait absolument aucun contact avec le président Poutine.

Reste maintenant à savoir si ce dernier était bien l’agent secret ou non. Ne souhaitant pas en rajouter sur le sujet, Peskov a affirmé avec un sourire en coin qu’il n’avait aucune idée concernant les réelles intentions de cet homme. « Aux USA, tout n’est que spéculation, cette histoire relève de la fiction, nous allons leur laisser le bénéfice du doute » a-t-il continué alors que Sergueï Lavrov, ministre russe des affaires étrangères, a affirmé qu’il n’avait jamais entendu parler de Smolenkov de toute son existence.

Voir les commentaires

4 Commentaires

  1. Pour travailler au kremlin il faut montrer patte très blanche, plus blanche que Dash.
    En général la famille est surveillée 24/24 365 jours par ans.
    Ils sont moins surveiller les 2ème couteaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom