A la faveur d’une sortie médiatique qu’a faite le premier-ministre israélien Benyamin Netanyahou, il a confié combien utile a été une rencontre entre lui et Vladimir Poutine. Cette rencontre a eu le mérite selon lui d’éviter à temps un conflit qui aurait vu le jour entre les forces russes et israéliennes en Syrie. A en croire ses explications dans son interview qu’il a accordée au journal russe RBC, il s’agirait d’une « contradiction entre les tâches de l’armée de l’air russe et nos opérations militaires pendant l’opération en Syrie». Le candidat aux élections législatives juives du 17 septembre prochain fait également remarquer que son pays et la Russie développent des relations économiques qui sont bénéfiques pour les deux nations.

Loading...

Relation basée sur le respect mutuel

L’entente entre les deux pays s’est traduite par la mise sur pied d’une ligne de communication opérationnelle. La base aérienne russe de Khmeimim en Syrie et le complexe de commandement et d’état-major israélien de Kiriya à Tel Aviv bénéficient en effet de cet outil qui permet d’éviter les affrontements accidentels entre les deux pays. «Cette coordination n’est possible que parce que le Président Poutine et moi-même nous respectons mutuellement. Nous parlons vraiment sur un pied d’égalité, ouvertement, sans aucune négligence. Nous parlons directement, appelant les choses par leurs propres noms» se réjoui Benyamin Netanyahou de cette coopération.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom