Alors qu’un retour de Neymar était dans les tuyaux à l’occasion de ce mercato d’hiver, le génial Brésilien a finalement pris la décision de rester à Paris, le coût de son transfert étant bien trop élevé pour le FC Barcelone, en pôle pour le rapatrier. Résultat, l’affaire opposant le club catalan à la star auriverde va bel et bien se traduire en justice le 27 septembre prochain.

Pour rappel, le Brésilien devait toucher une prime de 26 millions d’euros en 2017, à la suite de sa prolongation de contrat. Toutefois, le FC Barcelone a toujours refusé de verser le moindre centime, estimant que le départ du brésilien au PSG rendait cette clause contractuelle, caduque. Des explications pas franchement au goût du clan Neymar qui a donc décidé d’attaquer le club catalan en justice.

Neymar ira bien en Espagne

De son côté, le club a lui aussi décidé de passer à l’attaque, attaquant à son tour son ancien attaquant star en justice. Le club réclame aujourd’hui 75 millions d’euros à Neymar, accusé d’avoir rompu son contrat de manière unilatérale en décidant de s’engager auprès du club francilien. Un double procès qui aurait pu être évité si le joueur était revenu cet été auprès de Barcelone.

De drôles de retrouvailles

Toutefois, son départ n’étant pas acté, la justice va bel et bien travailler sur le dossier. Les deux partis se retrouveront le 27 septembre prochain, face à la justice espagnole, qui sera chargée de trancher. Petite précision, Neymar a toujours refusé de présenter son contrat signé avec le PSG au board du FC Barcelone. Des retrouvailles finalement bien loin de celles imaginées quelques semaines auparavant.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom