R. Kelly au tribunal. Ph : E. Jason Wambsgans / Chicago Tribune

R Kelly n’est toujours pas tiré d’affaire aux Usa. Le chanteur américain est aux prises avec la justice de son pays depuis plusieurs semaines. Chargé par 38 chefs d’accusation, l’interprète de « Fiesta » n’a clairement pas le cœur à la fête et attend son procès derrière les barreaux. Celle qui lui avait évité une première fois la prison en payant sa caution de 100 000 dollars, Valencia Love, demande à la justice à récupérer son argent.

Valencia Love récupérer ses 100 000 dollars

Valencia Love qui dirige un restaurant dans la banlieue sud avait en effet évité la prison à R Kelly en payant sa caution de 100 000 dollars lors de la première arrestation dans le comté de Cook. Malheureusement, le chanteur sera arrêté quelques mois plus tard pour des accusations fédérales venant de New York et de Chicago. Il sera aussitôt placé dans une prison fédérale en attente de son jugement. Vu que le chanteur est désormais en prison, Valencia Love demande donc à récupérer sa caution qui n’a plus raison d’être selon elle et son avocat. Elle espère pouvoir récupérer ses fonds pour pouvoir s’en servir pour la défense de R Kelly. Son avocat John Collins a expliqué au juge Lawrence Flood qu’au moment où la caution était payée, nul ne pouvait deviner que d’autres accusations allaient venir de New York, de l’ Illinois et du Minnesota.

Une demande Illégale

La demande de Valencia Love a été rejetée par le Juge Flood. Cette demande va contre la loi qui stipule que le paiement de la caution est toujours un risque à prendre ; et une fois le risque pris, il convient d’attendre la fin des procédures  judiciaires avant d’envisager retrouver son argent. Le juge Flood estime que pour pouvoir envisager récupérer l’argent aliéné à Cook, il faudrait d’abord convaincre les juges fédéraux de New York et de Chicago de libérer R Kelly.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom