Vladimir Poutine, le chef de l’Etat russe salue la mémoire de Robert Mugabe qui a tiré sa révérence à l’âge de 95 ans vendredi 6 septembre. Dans une déclaration rendue publique par l’Agence de Presse Française, l’homme fort de Moscou se rappelle de ce qu’a été l’illustre disparu pour l’Afrique.

Il se rappelle également du soutien dont son pays a bénéficié de sa part au temps fort de l’annexion de la Crimée par Moscou. Il martèle que le Zimbabwe avait été l’un des pays à avoir voté contre une résolution des Nations Unies affirmant l’intégrité territoriale de l’Ukraine.

Des dates liées à Robert Mugabe selon Poutine

«De nombreuses dates importantes de l’histoire moderne du Zimbabwe sont liées au nom de Robert Mugabe. Il a apporté une contribution personnelle considérable à la bataille pour l’indépendance de votre pays et à la mise en place d’institutions de l’État zimbabwéen » a notamment déclaré Vladimir Poutine.

Décès de Mugabe : Ali Bongo et Mnangagwa lui rendent hommage

Avant Moscou, la Chine a également rendu un hommage au père fondateur du Zimbabwe et de l’ancien président. « Pékin a également rendu hommage à un dirigeant politique et un dirigeant du mouvement de libération nationale exceptionnel qui a fermement défendu la souveraineté de son pays et s’est opposé aux ingérences étrangères » a fait savoir l’AFP.

Voir les commentaires

4 Commentaires

  1. Je rend aussi un vibrant hommage à ce digne fils du continent. Que la terre lui soit légère et daigne Dieu nous aider à poursuivre ces nobles lutte pour la libération de notre peuple.

  2. Bravo Vaillant et Digne fils de l ‘ Afrique Robert Mugabe.
    Tu as été un très Grand comme Lumumba , Nkouame Nkruma , Kadaffi , Simon Kimbangu , Laurent D Kabila.
    Nous avons des Vivants Dignes fils de l’Afrique comme Joseph Kabila le Jesus de l’ Afrique , Laurent Bagbo et Obiang Ngema
    Mzalendo

  3. Tout cela pour avoir des marchés et autres. Mais tous les morts et autres enrichissements illicites de son clan…aujourd’hui de nombreux zimbabwéens sont à l’étranger à la quête du pain quotidien et massacrés en Afrique du Sud, en Namibie en Angola Guinee équato

    • C’était pas aussi glorieux et même pire à l’époque où les blancs se sont appropriés les terres et la richesse du pays,les humiliations quotidiennes,ça tu en parles pas mais avec Robert le peuple a retrouvé sa dignité,son honneur,toi tu ne vois que le côté mercantile

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom