Photo d'illustration : un champ de maïs

Situation salariale difficile pour les enseignants vacataires des lycées agricoles du Bénin. Déjà plusieurs mois d’impayés de leurs salaires pour le compte de l’année académique 2019-2020 qu’ils ont entamée en février dernier. Pourtant, ils vont régulièrement au cours.

«Depuis le mois de juillet, nous donnons les cours aux apprenants sans salaire», a confié un enseignant vacataire du Lycée agricole de Kika dans le Nord Bénin au quotidien Daabaaru. A ses dires, toutes leurs plaintes au niveau de l’administration de l’établissement sont restées sans suite favorable. «On nous fait comprendre que le problème n’est pas à ce niveau – l’administration du lycée, ndlr-».

C’est plutôt au niveau de l’Etat central, selon le censeur du Lycée agricole de Kika Fousséni Taboussonon, rapporté par le quotidien. A l’en croire, ce ne serait pas une situation particulière à leur lycée mais commune à la dizaine de lycée agricole sur toute l’étendue du territoire national. L’Etat serait déjà en train de prendre les dispositions pour satisfaire ces enseignants concernés.

Voir les commentaires

4 Commentaires

  1. les pauvres sans salaires, ces familles en souffrance et le president lui entre temps fait son tour du monde claquant des centaines de nos millions de CFA. Quel bons dirigeants avons nous la!!!

  2. Si l’État prend des dispositions pour régler le problème ; pourquoi en parler
    Pour une information ; c’est plutôt de la propagande anti gouvernementale
    Même en France on a souvent ce genre de situation qui relève de la lenteur de l’administration
    Tchrous
    Je passais
    Le Plombier

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom