Le dialogue politique initié par le chef de l’Etat, Patrice Talon n’a pour unique but que la révision de la constitution. C’est l’avis du Parti communiste du Bénin (Pcb). D’après un communiqué sorti par le parti mardi 15 octobre 2019, certaines propositions issues du dialogue figuraient dans le projet de révision constitutionnelle rejeté par l’Assemblée nationale en Avril 2017.

Les propositions issues du dialogue politique tenu les 10, 11 et 12 octobre 2019 sur initiative du chef de l’Etat, Patrice Talon, ne rassurent pas le Parti communiste du Bénin (Pcb). Pour cause, selon ce parti, certaines d’entre-elles s’avèrent être des points qui figuraient dans le  projet de révision constitutionnelle rejeté par l’Assemblée nationale en Avril 2017.

Le parti évoque surtout les propositions comme l’institution d’élections générales dont les modalités d’organisation sont à définir, le financement public des partis politiques, l’institution de  parrainage des candidats aux élections présidentielles par des élus nationaux et ou communaux, la représentation des femmes au parlement.

« En reprenant les principaux points retenus cités plus haut et en reprenant le projet de révision constitutionnelle rejeté par l’Assemblée nationale en Avril 2017 et juillet 2018, on se rend à l’évidence : ces points y étaient en bonne place. », explique le parti dans un communiqué en date du mardi 15 octobre 2019.

Pour le Pcb, la présence de ces propositions parmi les conclusions issues du dialogue politique démontre que l’unique but poursuivi par le président de la république en organisant ces assises est la révision de la constitution du 11 décembre 1990. « L’objectif de ce « dialogue politique » à la Patrice Talon est donc clair : Obtenir ce qu’il voulait et cela non pas par « sa volonté », mais par « dialogue ».

« Réviser la Constitution, non par référendum (consultation populaire) qu’il a toujours rejeté avec force, mais par voie parlementaire, disposant désormais non plus d’une majorité qualifiée des 4/5  mais de l’unanimité des 5/5 c’est-à-dire des 83 députés nommés du Parlement », fait savoir le Pcb.

Le peuple appelé à rester éveillé

D’après le parti, on peut s’attendre dans les prochains jours à la révision complète de la constitution. Et pour atteindre cet objectif, le chef de l’Etat usera d’autres subterfuges, selon le parti. « Pour arriver à bout de ce plan (…) Patrice Talon prendra,  dans ses manœuvres, des « mesures d’apaisement », en fait de ruse. Cela consistera par exemple  à la levée de la poursuite contre l’ancien Président YAYI Thomas, à la réconciliation avec les anciens Présidents tels le Président Nicéphore D. SOGLO et YAYI Boni etc.  Et quelques petites mesures du genre.  Pour épater l’opinion nationale et surtout internationale », prévient le Pcb.

A cet effet, le parti n’a pas manqué d’inviter le peuple à rester éveillé. Il a également remercié les partis l’opposition qui ont organisé parallèlement au dialogue politique, les ‘’Assises de la Résistance Nationale’’. « Toutes les Initiatives d’assises populaires régionales qui se sont tenues un peu partout sur toute l’étendue du territoire national les vendredi et samedi 11 et 12 Octobre 2019 pour la réaffirmation du programme de libération du pays du joug impérialiste français  représentés par le pouvoir de la Rupture » ont été aussi saluées par le parti.

Voir les commentaires

11 Commentaires

  1. À la suite du PCB je dis au peuple béninois : ” vigilance , éveil ” face à la ruse et **** ta.lon .
    Et au PCB je dis : ” collez la paix à la belle France , la grande France , la France généreuse ” qui a ses problèmes à gérer

  2. Fire vous ne maitrisez pas l’histoire politique de la France sinon que savez-vous de la présdience du Général De gaulle? La France a connu ses heures de régimes autoritaires même encore mieux de régime de haute trahison avec Vichy. Alors de quoi parlez-vous, cessez de distraire ou du moins d’essayer

    • pourquoi le PCB veut toujours mêler la France à ce qui se passe au Bénin ? C’est une erreur stratégique. Vous donnez trop d’importance à la France qui a d’autres chats à fouetter.

  3. Ce groupuscule de subversifs est toujours dans les incantations et insinuations
    On dirait des charlatans
    Tchrous !!!
    Je passais
    Le Plombier

  4. L’objectif est clair : se servir du pseudo dialogue pour réviser la constitution ceux qui ont cru et qui sont allés verront de leurs propres yeux

  5. Le PCB est visionnaire. Et oui, cela à tout l’air de ce qui se prépare dans les coulisses pour l’instant.
    Alors, on attend patiemment pour les grandes annonces.

    • Arrêter de voir le mal partout et de faire des procès d’intentions. Il faut évoluer vos mentalités. Toutes la classe politique béninoises est consciente que sa constitution est imparfaite et qu’il faut corriger ce qui ne va pas. Prenez l’exemple des pays avancés qui n’ont pas hésiter à corriger quand il y a problème, la France est aujourd’hui à la 5ème république

      • Sauf qu’en France aucun président ne peut laisser germer dans sa tête l’idée d’un troisième mandat ou l’organisation d’une élection législatives où le chef choisit d’exclure toute l’opposition. Ça ne d’est jamais fait voilà la grosse différence

      • Constitution imparfaite? Peut-être. Mais est-ce cela qui empêche les usines de sortir de terre? Pourquoi ne pas s’attaquer aux vrais problèmes qui minent le peuple, plutôt que d’en créer de nouveaux qui lui arrache le peu qui lui reste et menace sa paix?!

    • Pcb visionnaire??? Plutot un gropuscule aigri d’avoir fait degager tous les gouvernements pour se retrouver a la touche chaque fois apres et voir d’autres profiter des fruits de leur soit disant lutte

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom