En l’espace d’une soirée, le 24 octobre dernier, le fondateur d’Amazon, Jeff Bezos, a perdu 6 milliards de dollars, faisant chuter sa fortune à 103,9 milliards de dollars (93,8 milliards d’euros). Le temps de quelques heures, ce dernier a d’ailleurs perdu sa place d’homme le plus riche de la planète, Bill Gates lui repassant devant, avant de perdre son titre dès le lendemain.

Dans les faits, ce sont les mauvais résultats d’Amazon qui ont plombé la soirée de Bezos. Ces derniers, rendus public, sont relativement mauvais, le bénéfice net enregistré ayant chuté de 27.6% sur une année, s’établissent ainsi à 2,1 milliards de dollars. 

Des sommes assez importantes, mais loin des attentes, Amazon investissant drastiquement, notamment dans les livraisons en 24 heures. Le résultat lui, ne s’est pas fait attendre, l’action chutant de 9% en 20 minutes, à 1.624 dollars, avant de rebondir le lendemain, à 1.657 dollars. 

Bezos, une année noire

Ces pertes elles, ont donc coûté 6 milliards à Bezos en action. Ce dernier trône en tête du classement des personnalités les plus riches depuis 2018, dépassant un Bill Gates au top depuis 24 ans. L’an dernier, il est même devenu le premier centi-milliardaire de l’histoire à apparaître sur la liste Forbes 400, sa fortune ayant été estimée à 160 milliards de dollars. 

Son récent divorce lui aura cependant coûté une petite fortune puisque ce dernier a été forcé de signer un chèque de 38 milliards de dollars à son ex-épouse après que son affaire de liaison ait éclaté aux yeux du monde entier.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom