Meghan Markle n’en finit pas de surprendre avec son originalité. Une façon d’être et de faire qui est souvent sujette à polémique au Royaume de la plus charismatique des reines. Tant les Britanniques tiennent au protocole de la royauté. Un protocole que la duchesse de Sussex est souvent accusée de ne pas respecter. Comme Mardi 22 octobre 2019 au 10e sommet de One Young World où une habitude toute américaine lui est revenue.

One Young World est un sommet annuel des jeunes leaders de demain. Meghan Markle est activement impliquée dans l’organisation de ce sommet depuis 2014, année où elle y a assisté pour la première fois à Dublin. Le mardi soir, elle y était donc sans le prince Harry occupé à d’autres tâches. Son entrée en salle est une belle réussite tant elle resplendissait dans sa belle robe mauve.

Et l’accolade se substitua à la révérence

Mais alors que la fondatrice de l’événement allait s’incliner pour lui faire la révérence due à son rang princier, Meghan Markle lui a ouvert ses bras pour la serrer en une accolade toute américaine. Car Meghan n’a pas oublié qu’elle a été élevée en Californie. Elle a d’ailleurs confié ses peines par rapport aux critiques dont elle est souvent l’objet dans un documentaire intitulé « Harry & Meghan : Un périple africain » diffusé sur ITV le dimanche 20 octobre 2019.

« Il faut s’épanouir »

Dans ce documentaire, elle affirmait :« Je crois que j’ai vraiment essayé d’adopter cette sensibilité britannique. J’ai essayé… J’ai vraiment essayé. Mais, ce que ça provoque à l’intérieur est sans doute nocif. On existe, on ne vit pas ! Je n’arrête pas de dire à Harry. Survivre, cela ne suffit pas… Il faut s’épanouir ». Difficile donc pour la Californienne de s’épanouir totalement dans le décorum de la royauté britannique. Mais au sommet des jeunes, elle est apparue totalement éblouissante. Et épanouie !

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom