Deux jours d’échanges pointus sur les nouvelles avancées et innovations dans le domaine du numérique. Plusieurs experts du digital, chefs d’entreprises, startups, acteurs publics et privés réfléchissent depuis ce Vendredi 29 Novembre 2019 au Golden Tulip à Cotonou sur comment le numérique continue de révolutionner l’Afrique. Ce séminaire itinérant sur le numérique prend fin ce Samedi 30 Novembre 2019.

Le digital banking, le E-administration, la création de contenu vidéo de qualité et opportunité de monétisation, les métiers du digital et les besoins des entreprises, l’industrie du contenu numérique en Afrique. Voilà entre autres thématiques abordées au cours des deux jours de l’African Digital Story. C’est un séminaire numérique dont le but est de créer une plateforme Be-to-Be qui réunit à la fois les acteurs du secteur privé et du public.

Pour Taniatou Okanla, directrice du cabinet Idee.O Consulting, membre du comité d’organisation, le concept du African Digital Story est un concept adapté à l’écosystème béninois. Le forum met l’accent sur des thématiques d’actualités.  Des masters class sur la présence en ligne pour les médias, sur le Design Thinking, sur l’open Data ont été animés. La finalité est d’arriver à construire une feuille de route et faire des apports aux gouvernants, a-t-elle fait savoir.

Les grandes réalisations, les innovations, les réformes majeures, les ambitions et les perspectives du secteur du Numérique ont été exposées au cours de l’African Digital Story. La transformation digitale que nous souhaitons dans notre pays ne sera effective qu’avec l’émergence des biens et services numériques créés par des entreprises hébergées au Bénin allant à la conquête du cyberespace mondial, jouant sur le même pied d’égalité que les acteurs historiques du secteur, dira Géofroid Bonou, directeur général de l’économie numérique et de la poste, représentant le ministre de l’économie numérique et de la digitalisation.

En ce qui concerne le E-banking, les acteurs de la banque invités ont rappelé à l’assistance, les stratégies adoptées par les institutions bancaires pour démarrer leur transformation digitale. Aux dires de Giresse Avokandoto, chargé des études au sein de l’association des professionnels de banques du Bénin, les banques s’inscrivent désormais dans la logique d’offrir des services qui répondent aux besoins des clients. La digitalisation force ainsi les banques à se mettre à jour, conclut-il. Gildas Ayike et Laurel Lishou respectivement de la Société générale du Bénin (Sgb) et de la Banque Africaine d’Investissement et du Commerce (Baic) sont unanimes sur le fait qu’à termes, les banques classiques risquent de disparaître faute d’un brassage numérique.

Des stands des partenaires de l’African Digital Story sont exposés et leurs services sont présentés au public venu des quatre coins du continent.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. Blabla et m’as tu vu…
    Si on pouvait aller sur la lune grâce à des panels ça se saurait. Faut se mettre au boulot au lieu de faire le show sans arrêt.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom