Me Renaud Agbodjo

L’avocat de Boni Yayi estime que son client n’est pas concerné par la loi d’amnistie votée par le parlement et promulguée par le président Patrice Talon. Lors de sa sortie médiatique de jeudi dernier sur deux chaines françaises, le président de la République Patrice Talon a souhaité que l’ex-chef d’Etat Boni Yayi revienne au pays. Il s’appuyait à l’occasion sur le vote de la loi d’amnistie au profit de toutes les personnes impliquées dans les évènements post législatives dernières. 

Interrogé par nos confrères de Frisson radio, l’avocat de Boni Yayi, Me Renaud Agbodjo a relevé que son client accueille «la nouvelle de la loi d’amnistie avec beaucoup de calme». Mais, l’avocat précise que son client n’a jamais fait objet de poursuites pénales. «Boni Yayi n’a jamais fait objet de procédure pénale dans le cadre des évènements aux élections législatives. Il n’a pas fait l’objet d’une inculpation, il n’a pas fait l’objet d’un mandat d’amener encore moins d’un mandat d’arrêt», fait savoir l’avocat. Il estime qu’on ne peut pas dire, en l’état actuel, que son client bénéficie d’une loi d’amnistie techniquement et au plan juridique de la procédure.

Son retour pas lié au vote de la loi d’amnistie

Il rappelle que Boni Yayi est parti du Bénin pour des raisons médicales. Il n’a donc pas quitté le Bénin pour des raisons judiciaires. Alors, «ce qu’il compte faire, c’est ce qu’il avait toujours souhaité faire depuis qu’il est parti c’est-à-dire rentré chez lui lorsqu’il sera libéré par ses médecins».

Appel de Talon pour un retour de Yayi : Il n’y a aucun non-dit, selon Wilfried Léandre Houngbédji

Donc, son retour n’était pas lié au vote ou non d’une quelconque loi d’amnistie. Il était prévu qu’il revienne au Bénin depuis. L’avocat assure que la loi d’amnistie votée est sans conséquence sur la volonté de l’ex-chef d’Etat de revenir au bercail.   

Voir les commentaires

13 Commentaires

  1. L’amnistie profite aux condamnations devenues définitives or Yayi Boni n’a pas été comdamné de sorte qu’il n’est pas concerné sur cet Angle mais tout dépend des contenus du texte de cet amnistie car s’il inclus les non poursuites des personnes en instance de poursuite, alors Yayi boni est concernée.

    • Lire : ( personnes en instance de poursuite ou susceptible d’être poursuivies pour les faits répréhensibles qu’ils auraient commis et dès lors, Yayi Boni serait concerné.)

  2. Avec ce régime et ses klébés , le bénin s’enfonce de jour en jour dans un crétinisme béant ; savent ils au moins qu’en tant que ancien chef d’État , yayi boni ne doit pas être inquiété par un ” petit juge , ni par un petit procureur ” tous les deux aux ordres ;
    en Espagne , à arusha , en France , les poursuites judiciaires et autres mandats décernés par la justice de talon sont jetés dans la poubelle de ces tribunaux , avec des ” attendus ” qui ridiculisent la justice au bénin sous talon , et vous voulez parler de quoi ?
    Yayi Boni va rentrer quand il voudra et il n’y aura rien , en attendant , vos insomnies surtout celles de talon vont augmenter

  3. Vous etes devenu des juge vous . Talon est fini cela ne reste que de la poudre dans l’eau . Il n’a qu’à toucher yayi pour Voir la reaction des chasseurs.

  4. Arrêter de prendre le peuple béninois pour des idiots. Arrêter de jacter,C bon il peut rentrer le fauteur de troubles maintenant qu’il a son amnistie

  5. Pourquoi avait-il fait tout pour empecher le juge de l’ecouter? Pourquoi c’est maintenant qu’il veut rentrer? Etait-il toujours entrain de suivre des soins?

  6. Pourquoi avait-il fait tout pour empecher le juge de l’ecouter? Pourquoi avait-il en presence de son acolyte Kato Atita declare que Yayi Boni ne devrait pas etre le seul a etre interpelle evoquant la these du regionalisme dans leur point de presse? Pourquoi c’est maintenant qu’il veut rentrer? Etait-il toujours sous des soins?

  7. Pourquoi avait-il fait tout pour empecher le juge de l’ecouter? Pourquoi avait-il declare en presence de son acolyte Kato Atita evoquant la these du regionalisme que Yayi Boni ne devrait pas etre seul a etre interpelle? Pourquoi c’est maintenant qu’il veut rentrer? Etait-il toujours entrain de suivre des soins?

  8. N’importe quoi!! Pourquoi avait-il fait tout pour empecher le juge de l’ecouter? Pourquoi avait-il declare en presence de son acolyte Kato Atita lors son point de presse evoquant la these du regionalisme que Boni yayi ne devrait pas etre le seul a etre interpelle? Pourquoi c’est maintenant qu’il veut rentrer? Etait-il toujours entrain de suivre des soins? Qui croyez-vous prendre pour des ignorants?

  9. De facto ; ce jeune stagiaire annonce le retour de Yayi au pays
    Bon retour à lui et qu’il prenne sa retraite politique une fois pour de bon
    Il a été 10 ans au pouvoir et il n’a rien fait
    Qu’il laisse Talon travailler sinon au lieu de 52 jours, il fera 365jours
    Je passais
    Le Plombier

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom