Donald Trump n’a pas du tout apprécié. En effet, ce dernier a été tacle par l’association Die Offene Gesellschat, à traduire pour « la société ouverte », une association qui prône un monde sans mur. Celle-ci s’est récemment fait remarquer pour avoir en dénoncer la décision du président américain de vouloir imposer un mur au niveau de la frontière entre les États-Unis et le Mexique.

La manière de le faire elle, a été très commentée. En effet, c’est sur un bloc de béton de 2.7 tonnes ayant appartenu au vrai mur de Berlin que les sympathisants ont écrit une lettre adressée au président américain. Rappelant que de nombreux chefs d’État ont œuvré à la destruction des murs, de Kennedy à Reagan, les membres de l’association ont estimé qu’il était de leur devoir de faire perpétuer cette tradition d’envie d’ouverture et de fraternité en offrant l’un des derniers morceaux au président Trump.

Un drôle de cadeau

L’idée était alors de livrer ce bout du mur à l’occasion des 30 ans de la chute de ce dernier. Cependant, cette demande a été refusée par le président Trump, ce qui a forcé les représentants de l’association à exposer leur mur dans les rues de la capitale fédérale américaine. Une manière pour eux d’envoyer un message pour de sens à celles et ceux qui souhaitent en finir avec l’immigration de manière radicale.

Un mur qui coûte déjà très cher

Philip Husemann, membre de l’association, a été pour sa part très direct. Interrogé par le magazine Quartz, celui-ci s’est bien évidemment désolé de voir que le président américain n’a pas daigné répondre à leur offre, mais s’est cependant félicité de voir que cette partie de l’histoire allemande, qui appartient à l’humanité, puisse être exposée aux États-Unis.

En effet, cela pourrait permettre au peuple américain de comprendre à quel point un mur peut être dommageable pour une société. L’opération elle, aurait coûté quelques milliers d’euros, du prix d’achat du mur à la livraison en avion puis en camion. Bien loin des 10 milliards de dollars déjà dépensés dans la construction du mur à la frontière américano-mexicaine.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. Pas de mur entre les peuples. Ça suffit !!! Trump doit arrêter la construction du mur et aller dans le sens de l’histoire. La chute du mur de Berlin, il y a trente ans avait apporté une ouverture considérable dans le monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom