Photo d'illustration

D’après les spécialistes en santé, le syndrome de Kleine-Levin touche une à deux personnes sur un million dans le monde. Il s’agit d’un trouble du sommeil qui touche en particulier les adolescents et qui les fait dormir jusqu’à 20 heures par jour. Il existe des cas extrêmes où le sujet peut dormir bien plus longtemps. Il y a quelques années par exemple, un jeune belge a dormi pendant 118 jours d’affilés.

Selon certains médias le syndrome de Kleine-Levin peut entraîner de nombreux troubles du comportement tels que la boulimie, l’hypersexualité, les troubles de l’humeur, de la concentration ou encore des hallucinations. Le cas qui a retenu les attentions tout récemment est celui d’une jeune Colombienne de 17 ans.

Le syndrome disparaît au bout de quelques années

La jeune fille qui souffre du syndrome a ainsi dormi pendant 48 jours d’affilée cet été, à son réveil elle n’a pas reconnu le visage de sa mère. Pour ne pas laisser sa fille sans assistance, la mère de la jeune fille a dû arrêter de travailler pour s’occuper uniquement d’elle. Au cours d’un reportage réalisé par une chaîne de télévision espagnole, la maman dira que les premiers troubles sont apparus chez sa fille lorsqu’elle avait 2 ans et ils se sont multipliés avec le temps.

Son alimentation est seulement liquide, je mixe tout et la nourris toutes les deux heures car je ne voulais pas qu’on lui mette une sonde” a déclaré la mère. Le syndrome ne touche que des adolescents mais il est à noter que la majorité sont des garçons, environ 75%.

Le diagnostic du syndrome de Kleine-Levin est difficile à réaliser, souvent les spécialistes le confondent avec des troubles psychiatriques. A ce jour, il n’existe pas de traitement pour la maladie mais selon les études, elle disparaît d’elle-même au bout d’un certain temps. Elle n’est donc pas incurable.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom