Un policier français en faction - Photo : Radio-Canada/Yves Herman / Reuters

Véritable assistant en cuisine, le robot cuiseur serait rapidement devenu depuis les années 80, l’électroménager à avoir. Capable de, « mixer, hacher, découper, mélanger, pétrir, cuire, cuire à la vapeur, rissoler » ou même  « mijoter », cet outil permettrait des gains efficaces de temps. Mais il demeurait un outil et en cas d’inadvertance, un accident était vite arrivé. Ce dimanche, à Saint-Etienne, dans le sud-est de la France, une quinquagénaire décédait étranglée par son robot.

Morte en confectionnant un gâteau

Alors qu’ils partageaient un moment convivial, un garçon de 15 ans assistait impuissant à l’étouffement de sa mère. En effet, l’adolescent et sa mère âgée de 58 ans, auraient décidé de confectionner ensemble un gâteau. Et quoi de plus normal que de mettre à contribution cet outil devenu quasi indispensable dans les cuisines ‘’modernes’’, le robot cuiseur.

Seulement, alors qu’il restait encore quelques heures avant la mi-journée, aux alentours de 10 h, le garçon appelait d’urgence les secours. La raison était que sa mère gisait inconsciente sur le sol et semblait ne plus respirer. Au cours de la confection du gâteau, le foulard que portait la femme au cou aurait été par inadvertance happé par le robot cuiseur, étranglant sur sa lancée la quinquagénaire.

Et ni la mise hors tension de l’appareil, ni le sectionnement du foulard, n’avait empêché le drame. Les secours arrivés sur les lieux n’avaient pu que constater le décès de la mère de famille de 58 ans. Selon L’Institut de veille sanitaire, (INVS), ce ne seraient pas moins de 20 000 personnes qui décèderaient des suites d’un accident domestique chaque année en France. Soit près de « 55 décès par jour, 1 toutes les 26 minutes environ ».

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom