Jeff Bezos n’est plus la plus grande fortune de ce monde. En effet, Bill Gates vient de reprendre officiellement la tête de ce drôle de classement grâce notamment à une année 2019 record pour Microsoft, qui a vu ses parts de marchés prendre près de 48%. Il faut dire que la firme fondée par Gates a réussi à signer un contrat avec le Pentagone, d’une valeur de 10 milliards de dollars, au nez et à la barbe d’Amazon. Aujourd’hui, la fortune de Gates est estimée à 110 milliards de dollars.

Second point important, le divorce du président-fondateur d’Amazon, qui lui a coûté une petite fortune. En effet, ce dernier s’est séparé de sa femme après 25 ans de mariage. Résultat, afin de satisfaire les parties, ce dernier a été forcé de céder une large part de sa fortune. Aujourd’hui, Jeff Bezos reste toutefois l’heureux propriétaire d’une fortune estimée à 108.7 milliards de dollars.

Les fortunes américaines, point de débat

Les grosses fortunes américaines elles, restent très critiquées et prennent une part importante au sein du débat social, notamment dans cette année de présidentielles. Récemment Elizabeth Warren a ainsi proposé une nouvelle taxe sur les grosses fortunes. Si Gates n’est pas contre l’idée de payer plus, il affirme avoir déjà déboursé 10 milliards de dollars en impôts et serait prêt à en payer le double, toutefois les propositions de certains élus lui paraissent indécentes. « Devoir payer 100 milliards de taxes me pousserait à faire un peu de math afin de savoir ce qu’il me reste » a-t-il lancé avec humour.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom