A l’aube du 1er novembre, les députés béninois votaient à l’unanimité la loi modificative de la constitution introduite en procédure d’urgence. Une œuvre dont ils ne sont pas peu fiers, semble-t-il. En effet, certains d’entre eux, à l’instar d’Orden Alladatin ont assuré que les fondamentaux de la Constitution du 11 décembre 1990, sont restés.

Il s’est même réjoui de voir la 8è législature surprendre agréablement  le peuple béninois. « Tout le monde croyait qu’on allait toucher à la Constitution pour pérenniser Patrice Talon au pouvoir mais tout le monde découvre que c’est pour l’avancée de notre pays » avait-il déclaré au micro de Rfi. Pour Guy Mitokpè qui s’exprimait hier jeudi dans un post Facebook, les députés de l’actuel parlement veulent faire croire qu’ils sont tellement démocrates qu’ils n’ont pas touché à l’article de la constitution sur le mandat présidentiel de 5 ans renouvelable une fois.

“C’est du flafla ou du blabla pour parler comme l’autre”

Mais « c’est du flafla ou du blabla pour parler comme l’autre. C’est du blabla parce qu’à tout moment ils pourraient revenir là-dessus, du moment où ils nous montrent qu’ils en ont les moyens » estime l’ancien député. Outre le nombre de mandat présidentiel, Guy Mitokpè a aussi opiné sur la limitation du mandat des députés à 3 mandats. Selon le secrétaire général du parti Restaurer l’Espoir, cette nouvelle disposition constitutionnelle est de « la poudre aux yeux ».

Révision de la constitution béninoise: «Ils ont scellé le pacte du mal» (Guy Mitokpè) 

« Ces gens-là, savent qu’ils ont fini de mettre feu à la carte confiance entre le peuple et eux… » affirme-t-il. L’homme politique s’est par ailleurs adressé aux personnes qui se sont présentées à « la concertation des forces de la mouvance présidentielle ». Pour lui, ils ont tous été utilisés. L’argument majeure brandit désormais par la majorité est que la constitution a été modifiée suite aux recommandations de ce « dialogue politique » relève Guy Mitokpè.

“Ceux qui ont donné “ce cadeau constitutionnel ” à notre peuple, aujourd’hui, le reprendront bientôt”

Même si les autres membres de cette majorité ‘( mouvance ) à savoir « le PRD, les Fcbe et autres crient au complot et disent que le rapport est tronqué ». En somme, l’acte posé par les députés le 1er novembre est condamnable aussi bien dans la forme que dans le fond, selon l’opposant. Il n’est guère optimiste sur la suite des événements parce que de son point de vue, ceux qui ont donné « ce cadeau constitutionnel » à notre peuple, aujourd’hui, le reprendront bientôt, très bientôt ».

Voir les commentaires

3 Commentaires

  1. Président Guy, vous aviez perdu les stratégies de lutte sur le campus. Les discours suffisent. Faites quelques choses pour sauver la république. Dieu est au contrôle.
    Du courage à vous

  2. Mitokpè ??? Homme politique ???
    Il est homme politique un ancien député remplaçant qui n’a jamais été élu ????
    Mais ; je ne sais pas pourquoi vous vous intéressez si tant à la page Facebook de ce coursier de Azannaï.
    Franchement !!!!
    Je passais
    Le Plombier

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom