Guy Mitokpè

Quelques heures après la validation du rêve de révision unilatérale de la constitution de Talon par les députés, l’ancien député et secrétaire général du parti Restauré l’Espoir, Guy Mitopkè parle d’un coup d’Etat et d’un pacte avec le mal. «Comme des criminels en série, ceux pour qui, le pouvoir en place a tué nos frères et sœurs, ont enfin atteint le but suprême de leur objectif macabre: révision la Constitution du 11 décembre 1990…». Ainsi commence le texte que l’ancien député a posté sur sa page facebook.

Il estime que ce jour n’est pas un jour de réjouissance. Car, «ils (les députés de la 8è législature) ont scellé le pacte du mal». Il relève que «ce jour n’est pas celui d’une révolution mais celui d’un pacte avec le mal». Guy Dossou Mitopkè écrit qu’ «ils sont tellement conscients d’avoir violé et briser le gage de notre paix collective, qu’ils disent mais nous n’avons pas touché à la limitation du mandat présidentiel, ils sont tellement gênés, qu’ils disent et demandent à leurs klébés de dire mais désormais le mandat des parlementaires ne pourrait dépasser 3 mandats consécutifs, ils disent encore et encore mais la forme républicaine n’a pas été touchée, ni le caractère laïc de la Nation».

Des leçons

Et de ce vote des députés, le secrétaire général du parti Restauré l’Espoir (RE) tire des leçons. A l’en croire, ces députés ont appris au peuple béninois «qu’il faut diriger dans le mensonge, la ruse, la traîtrise, la duperie et la tuerie» et «qu’en politique seul la fin justifie les moyens». Mieux, l’ancien député soutient que «ce nouveau projet n’est pas celui de ces 83 pantins, il est le projet d’un seul homme, imposé à toute une Nation». Et il pense que ce qui doit désormais fait peur aux Béninois est que, ces députés et gens de la mouvance « ne peuvent plus rien refuser au président de la République».

Et l’illustration la plus parfaite est «l’utilisation comme des objectifs de tous les partis politiques convoqués, pour valider le projet initial de ces gens-là». Guy Mitopkè trouve qu’en réalité, il n’y a jamais eu de dialogue politique même avec les forces de la même mouvance. Selon lui, «les autres forces de la mouvance ont été conviées pour valider ce projet des faucons du régime».

Bénin: Les nouveautés de la nouvelle constitution votée par des députés contestés

Mais, l’ancien député reste confiant et pense que la lutte doit continuer. Car, «toute révision constitutionnelle qui se fait sur la base de mensonge, de duperie, de traîtrise, sème les graines d’une autre révision inéluctablement…». Il rappelle que le peuple est peut-être frappé par son «impuissance face à la puissance de feu de ce pouvoir» mais «nous sommes plus que déterminer à ne pas abandonner notre pays».

Voir les commentaires

15 Commentaires

  1. Lui il pense qu’on ne sait pas qu’il fait partir de ceux qui ont bénéficier de l’amnistie hein. Il fait le dure. Hahaha. C’est pas nous tu vas prendre pour bêtes mais t’es proches. C’est un plaisantin ce jeunot

  2. Sa jeune carrière politique vient de s’achever ainsi sans avoir même commencé. On comprend le dépit du petit porte serviettes d’Azannai.

    • Mais, où est donc le bouvier sultan aziz? J’ai l’impression qu’avec cette révision, le plombier a bouché son caniveau de bouche pour un moment!!!

  3. Talon fait du Bénin ce qu’il veut, je me demande s’il réfléchit, tôt ou tard ces lois seront mises de côté et on aurait perdu du temps

  4. C’est plutôt la galère de mitokpe que les députés viennent de sceller définitivement. Voilà que, habitué à la vie facile, il n’a pas le courage de nos braves zemidjan que se débrouillent quotidiennement la sueur de leurs fronts. Il va faire quoi maintenant???

  5. Cette révision est nulle et de nul effet, car faite en violation de la constitution de 11 décembre 1990, par un parlement illégal et illégitime.
    Voilà le défi qui s’impose à tout démocrate béninois.
    La question n’est plus de savoir s’il va continuer à imposer sa volonté au peuple béninois. Mais elle est de se battre jusqu’au bout pour faire échec à la dictature.
    Chaque homme révèle qui il est par ses prises de positions et les choix Qu’il opère dans sa vie.
    Pour ce qui nous concerne, C’est la lutte à tout prix contre l’arbitraire et la prédation de l’argent public.

  6. Lnt
    Publiez mon post sur ce plaisantin de Mitokpè
    Je recevrai bientôt mandat si le président le souhaite pour rentrer au pays et confondre cet arriviste de Mitokpè
    On lui laisse le temps de dire et écrire n’importe quoi
    Je reviens au Benin
    Le Plombier

  7. Mitokpè ; le pays t’appartient ???
    Tu es.né quand pour parler au nom des Béninois
    Le système que tu décries à fait de toi suppléant de Azannaï puis député remplaçant
    Tu agaces ton monde ; vraiment.
    Tu publies des fake News sur la prison de Cotonou, tu racontes des inepties à longueur de journée en te cachant derrière ton titre de secrétaire général d’un parti inexistant
    Tu récolteras le fruit de tes turpitudes
    Je reviens
    Le Plombier

    • Joeleplombier! On dirait que vous perdez de vu les réalités que Guy Mitokpe essayait de nous démontrer à travers sa réaction. C’est à croire que vous avez un problème particulier avec lui, sinon vos commentaires ne sont pas du tout objectif à mon avis

      • Tchekounnou
        Heloué !!!!
        Je ne connais pas ce gamin pour avoir un problème particulier avec lui
        J’ai plutôt un problème politique avec lui
        Je passais
        Le Plombier

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom