Ph : Evaristo Sa / AFP / Getty Images

Au Brésil, les incendies intentionnels et la déforestation en Amazonie auraient atteint des niveaux jamais connus depuis une décennie. Dans le cadre de l’action gouvernementale contre ces incendies, l’administration Bolsonaro lançait une vaste campagne contre les ONGs à vocation environnementales opérant au Brésil. Et ce vendredi, le président brésilien Jair Bolsonaro s’en prenait à l’acteur Hollywoodien, Leonardo DiCaprio.

Dicaprio ce gars « cool » qui met le feu à l’Amazonie

Ce vendredi devant un parterre de partisans, le président brésilien demandait à la cantonade, « DiCaprio est un mec cool, n’est-ce pas? », avant de déclarer péremptoire, «  il donne de l’argent pour mettre le feu à l’Amazonie ». Le président brésilien venait ainsi d’accuser l’acteur hollywoodien âgé de 45 ans de financer des groupes à but non lucratif, qui serait, sans que cela soit encore prouvé, en partie responsable des  incendies monstres qu’avaient connu la forêt amazonienne  ces derniers mois.

Le président Bolsonaro aurait sur les médias sociaux fait des allégations, sur le fait pour des organisations pour l’environnement, tel le Fonds mondial pour la nature (WWF), d’avoir payé des pompiers volontaires pour avoir des images de l’Amazonie en flammes. Images qu’elles utiliseraient ensuite pour susciter souscriptions volontaires et autres dons, dont une contribution de 500 000 USD de DiCaprio, la star hollywoodienne. Une accusation tout de suite démentie par l’acteur; « Même s’ils méritent notre soutien, nous n’avons pas financé les organisations ciblées » aurait précisé DiCaprio dans une déclaration.

En outre, et selon l’agence de presse Reuters, quatre membres d’une organisation non gouvernementale brésilienne de pompiers la  ‘’Brigade de feu Alter do Chão’’ auraient été arrêtés mardi dernier, toujours sous l’accusation d’avoir délibérément allumé des feux afin de documenter d’éventuels appels de dons. Ils auraient été deux jours plus tard  libérés, un juge ordonnant leur relaxe.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom