Marcel Baglo, DG de l’ABeGIEF

La fermeture des frontières nigérianes est plus que jamais d’actualité, surtout après la hausse du prix du Kpayo (essence de contrebande). Le Directeur général de l’Agence Béninoise de gestion intégrée des espaces frontaliers (ABeGIEF) a bien son point de vue sur la situation et il l’a exprimé à travers une récente interview accordée au quotidien de service public La Nation.

Pour Marcel Ayité Baglo, le Nigéria « constitue un très gros marché pour les pays de l’Afrique de l’Ouest. Ce qui lui donne l’impression qu’aucun pays africain ne peut survivre sans lui. Résultat, il a procédé à la fermeture unilatérale de ses frontières, contrairement aux directives de la Cédéao ». En agissant ainsi, le pays pense que « nous viendrons nous mettre à genoux. Ce qui n’est pas le cas » fait remarquer le Dg de l’ABeGIEF.

« Le Bénin est très important pour le Nigéria et réciproquement »

Les Béninois savent désormais qu’ils doivent compter sur leurs propres forces, poursuit-il, persuadé que la fermeture des frontières est une avancée pour le Bénin.  La preuve, les produits locaux trouvent d’autres portes de sortie dans la sous-région. Quand on lui demande s’il veut laisser croire que le Nigéria est plus affecté par la situation que le Bénin, il répond en évoquant quelques faits éloquents.

« Dans quel pays les populations ont marché contre le gouvernement, où les parlementaires ont interpellé le gouvernement sur la fermeture des frontières si ce n’est le Nigéria ? Le Bénin est très important pour le Nigéria et réciproquement » juge-t-il. Marcel Ayité Baglo a par ailleurs dit ce qu’il pensait sincèrement des frontières en Afrique. Pour lui, c’est une arme géopolitique utilisée par les néocolonialistes pour nous maintenir dans la dépendance.

« Chaque fois qu’un pays tente de résister, ils utilisent le pays voisin pour le déstabiliser »

« Chaque fois qu’un pays tente de résister, ils utilisent le pays voisin pour le déstabiliser », accuse le patron de l’ ABeGIEF. Il a donné l’exemple de la révolution pour étayer ses propos. A l’en croire pendant cette période de l’histoire du Bénin, toutes les réunions de l’Union européenne concernant le Bénin se tenaient à Lomé.

Fermeture des frontières nigérianes : La balle n’est pas dans le camp du Nigéria, selon Me Alao 

Tous les grands aéroports se dirigeaient vers le Burkina Faso.
« C’était juste une stratégie pour faire croire aux Béninois que le feu Mathieu Kérékou devrait être destitué » pense-t-il, martelant que les frontières ont été tracées pour empêcher nos pays de se développer. C’est une arme aux mains des partenaires pour nous faire tomber, ajoute-t-il, regrettant que les pays africains n’aient pas encore pris conscience de ce fait.

Voir les commentaires

25 Commentaires

  1. Merci les klékpé de la rupture.vous êtes payé à combien,le temps finira par mettre tout le monde à sa place.une chose est sûre la nature à horreur du vide.sinon je comprends maintenant les klékpé

  2. Le Nigeria n’est pas fort sans le Bénin. Que les apatrides Béninois le sachent bien. Le Bénin peut vivre sans le Nigeria mais jamais le contraire. Merci Mr Rémi pour ton apport. Les clowns vont continuer leur job

    • Du n’importe quoi. Vous vivez ds quel monde vous ? Le Bénin peut vivre sans le Nigeria, jamais le contraire : plus qu’une ânerie , c’est carrément de la prétention suicidaire. Pousser Talon jusqu’au trou et on verra après si c’est nous qui allons pleurer ou ce sont les Nigérians.

      • Mon frère tu n’a rien compris. il faut sortir du Bénin pour savoir combien de fois notre petit pays a tant de valeurs. Le mal du Bénin est que nous pensons qu’on peut faire seulement le commerce avec le Nigeria ,au lieu de diversifier nos partenaires dans la sous région et ailleurs

        • Tu ne me connais pas et tu racontes des clous. Si tu as la chance de connaître la moitié des pays que j’ai visité et que je continue de visiter, tu vas dire merci Aclounon . Mais pour moi le problème n’est pas là.
          Tu ne maîtrise rien de ce sujet c’est sûr.
          Dis moi , le Bénin vend quoi au Nigeria au point où tu demandes qu’on diversifie nos échanges ? C’est nous qui tirons tout de cette 1ere puissance économique du continent et au lieu de le faire à bon escient on est là à faire le malin. Le Nigeria peut se passer de nous , c’est nous qui ne pouvons jamais et à jamais se passer du Nigeria.
          Si quelqu’un dit le contraire, qu’il l’explique

    • Merci mon frère . Toute l’économie du Nigeria , la monnaie , repose sur la vente du pétrole . Quand le prix du pétrole baisse le naïra devient un papier hygienique . Mais la surprise pour le Nigeria sera lorsque bientôt tous les pays qui achètent leur pétrole bien vont rouler rien que des voitures électriques et le Nigeria aura de grande difficultés pour survivre. Les nigérians rejettent la monnaie unique ECO parce que leur ego est trop gros pour l’accepter. Et il le regretteront .

      • Est-ce que tu connais la part des taxes sur les marchandises en partance sur le Nigeria,ds notre budget national ?
        75 % oui je dis bien 75 % . Donc c’est la 1ere ressource financière de notre pays. Dis moi alors par quoi tu penses le remplacer. On fabrique quoi on produit quoi ? Et tu veux diversifier les partenaires pour leur vendre quoi ?
        Peut être le vodoun 😁😁😁

      • En qu’elle année tous les pays utiliserons les voitures électriques ? Ou bien en qu’elle année toutes les voitures seront électriques ?
        Je vous qu’il n’y a que des enfants par ici

  3. Je persiste et j’insiste que le Nigeria n’est en rein un modèle de développement pour le Bénin. Sur le plan institutionnel et sur le plan de la qualité de la démocratie, de la gouvernance politique, le Bénin est en avance grâce au leadership du Président TALON. Le Nigeria demeure l’un des pays les plus corrompus au monde. Et même leur atout économique majeur qui est la démographie de la population ne leur sert à rien. Malgré tout ce qui vous est chanté comme chanson par des journalistes et des opposants, qui apparemment sont dans les cercles politiques d’influence nigériane, plusieurs nigérians désapprouvent la politique de leur gouvernement et demandent à ce que BUHARI cesse de ruiner l’économie nigériane. L’association des commerçants du Ghana a fermé plusieurs boutiques de ressortissants du Nigeria au Ghana. Plusieurs producteurs du Nigeria ne peuvent plus vendre leurs marchandises ni au Bénin ni dans les pays à l’ouest du Bénin comme le Togo, la Côte d’Ivoire, le Ghana. Les denrées alimentaires ont connu une inflation galopante qui risque de provoquer une dépréciation de la monnaie nigériane. Mais tout ceci, aucun journaliste béninois, ne pourra vous le dire car nos journalistes ont une culture limitée et sont motivés par le gain matériel.

  4. Évitons cet égo. Le Nigeria est nécessaire pour le Bénin. Ceux qui ont le biberon à la bouche à comparer à la grande masse, il y a pas photo. L’absence de manifestation, n’est pas synonyme d’approbation de la situation. Baglo peut il vivre décemment sans l’appui du président Talon ?

  5. Je suis un béninois vivant au Nigeria depuis un bon moment. Je suis choqué par le manque de patriotisme des béninois quand je lis les journaux et écouté les radios béninoises. Le Bénin est il un département du Nigeria ???? Les béninois pensent qu’on ne peut pas vivre sans le Nigeria, qu’on ne peut pas payer les salaires au Bénin sans le Nigeria. C’est assez choquant d’entendre cela des béninois. Moi je vis au Nigeria et je peux vous dire que ce pays est un géant au pieds d’argile. Le Bénin est un petit pays mais nous sommes plus efficace, plus compétent que tous les nigérians réuni. Je vous le dis à 100%. Chers béninois arrêtez de souiller notre beau pays. Ayons un peu de dignité. Le Bénin peut très bien survivre et se developper sans le Nigeria. Merci

    • Merci cher frère mais malheureusement il ya des commentateurs ici parcequ’ils sont anti talon se rejouissent de la fermeture des frontiere en pensant qu’on va en souffrir.
      Mais ces abrutis oubli qui’l est plus facile de redresser un petit pays de 10 millions d’habitant qu’un pays desordonnée de 400 millions d’hab .
      le benin peut atteindre une autosuffisance alimentaire, ce qui ne sera jamais le cas du nigeria et d’allieurs ils commencent par souffrir de l’augmentation des denrée alimentaire.
      Moi je reviens du benin meme si c’est pas bon pour son economie cette fermeture des frontières surtout ceux qui font de l’import export vers le nigeria, les millions de beninois vague à leur occupation et le pays fonctionne car beaucoup de citoyens beninois fonctionnent sans le nigeria et n’ont jamais mis le pied et n’y mettront jamais les pieds. mais l’inverse est faux et il vous suffit de regarder les milliers de ibo à missebo

  6. Ne reagissez pas comme des enfants . Si vous vous avez deja votre part de gouvernement pas avec nous . Nous on souffre . Celui qui parle là il connait quoi ? Jusqu’à sa mort il peut diriger une nation . Il n’a qu’à aller demandé dan sa famil si les gens ne souffrent pas . Ces voleurs là un jour viendra pour vous .

  7. À part quelques opposants qui arrivent à mal assumer leurs échecs, je n’ai encore rencontré aucun béninois qui ne soit conscient de l’enjeu de la fermeture des frontières. Le gouvernement du Nigeria pense pouvoir provoquer la chute de TALON comme ce fut le cas pour KÉRÉKOU au début des années 1991. Mais nous sommes en 2019 et le Président TALON n’est pas le Président KÉRÉKOU. Contrairement à ce que pensait BUHARI, c’est son pays qui souffre maintenant d’une hausse du prix des denrées alimentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom