Le sort des terroristes étrangers en détention en Syrie divise les dirigeants américains et européens. Lors d’une rencontre de la coalition internationale contre le groupe djihadiste Etat islamique (EI) qui a eu lieu ce jeudi 14 novembre à Washington ces partenaires n’ont pas pu accorder leur violon sur ce sujet.

Le point de discorde se situe en effet au niveau du lieu et de la manière dont ces terroristes qui se trouvent dans des prisons kurdes doivent être jugés. Si la France fait l’option de transférer ceux-ci à Bagdad pour qu’ils soient soumis à la justice irakienne, la partie américaine estime qu’il est totalement « irresponsable » d’envisager une telle chose.

Rapatrier les combattants terroristes

Pour le chef de la diplomatie américaine, l’urgence est de prendre des mesures pour juger ces terroristes. La proposition qui a été faite dans ce cadre qu’ils soient rapatriés. « Les membres de la coalition doivent rapatrier les milliers de combattants terroristes étrangers actuellement en détention, et les juger pour les atrocités qu’ils ont commises » avait notamment fait savoir le secrétaire d’Etat des Etats-Unis.

S’assurer de la détention durable de ceux-ci

Mais le ministre français des affaires étrangères n’est pas de cet avis. S’il s’accorde sur le principe selon lequel les terroristes doivent être jugés, Jean-Yves Le Drian pense que ce jugement doit être prononcé « au plus près des crimes qu’ils ont commis ». Le ministre français invite à s’assurer de la « détention sûre et durable » des terroristes étrangers en détention en Syrie.

Eviter la reprise des combats

Cette mesure aura le mérite selon lui « d’éviter qu’ils repartent dans le combat ». Mais le coordinateur de l’action contre-terroriste des Etats-Unis, Nathan Sales s’est opposé aux différentes propositions de la France. L’option relative au transfert des djihadistes en Irak n’est simplement pas valable selon lui.

Pour lui, aucun pays ne devrait laisser l’Irak juger à sa place les terroristes. Pour l’officiel américain qui ne partage pas la proposition des tribunaux, il serait juste irresponsable de laisser les terroristes aux mains de la justice irakienne.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom