Nathalie Yamb a finalement subi le même sort que le Béninois connu sous le nom de Kémi Séba. Ces deux militants contre la monnaie utilisée dans la zone franc ont été tous expulsés. Officiellement, cette mesure prise par le gouvernement ivoirien n’est en rien liée, à en croire des sources, à la position de Nathalie Yamb sur le Franc CFA, la Françafrique et l’impérialisme et qui fait couler beaucoup d’encre et de salive.

Des raisons officieuses?

Elle est plutôt relative à des activités incompatibles « avec l’intérêt de l’Etat » ou encore liée à des « risques de troubles à l’ordre public ». Sur le réseau social de l’oiseau bleu, la conseillère exécutive de Mamadou Koulibaly a plutôt affiché un sourire pour opiner sur son expulsion.

« Expulsée vers la Suisse pour activités incompatibles avec l’intérêt national. On dirait que Yvette et Rachel ne partagent pas cette opinion de TonTon. Ils font leur Travail. Nous faisons le nôtre. L’histoire nous donnera raison. La lutte continue » avait-elle posté comme message avec une photo d’elle dans l’avion accompagnée de ses proches.

Expulsion après ses déclarations à Sotchi

Très récemment, Nathalie Yamb s’était illustrée par ses critiques assez acerbes contre le franc CFA. Elle avait dévoilé par la suite, la conversation qu’elle a eue avec un membre de la représentation diplomatique française à la fin de son intervention à Sotchi en Russie.

Selon sa description, les échanges ont été plutôt houleux entre eux. « Je ne vais pas me fatiguer à aller chercher loin pour vous répondre. Vous venez de me dire que monsieur Macron ne s’opposait pas à une réforme du franc cfa. S’il n’a pas de droit de veto, pourquoi est-ce qu’on aurait besoin de son assentiment pour réformer le traité monétaire? »  avait par exemple lancé la conseillère exécutive de Mamadou Koulibaly à son interlocuteur lors de la discussion.

Kèmi Séba expulsé du Sénégal vers la France…

Rappelons que pour les mêmes prises de position l’activiste Kémi Séba avait également été expulsé de la Côte d’Ivoire et du Sénégal. En Septembre de 2017, il a été interpellé à son domicile au Sénégal. Il lui a par la suite été notifié son expulsion vers la France.

Voir les commentaires

7 Commentaires

  1. Le noir ennemi du noir mais pas des autres ils ont été programmer pour haïr et faire du mal à leurs races l’Afrique est complice de ces malheurs je parle des politiciens mais fiches qu’ils sont con et imbécile idiot ils baisse leurs froque et sucent tout ça pour rester au pouvoir pour exécuter les méchancetées exterieurs l’Afrique est diriger par le monde l’africain ne dirige même pas l’Afrique ils ont rien à foutre de leurs peuple des qu’ils ont volé tuer piller ils sont content ils sont complice de BOKOHARAM etc continuer le monde se moque de vous et cerise sur le gâteau ils expulsent les gens bien donc les migrant sait voulu car en échange ils donne les richesses à l’extérieur

  2. pas de votre avis. car une annonce ne veut pas dire que ça vera le jour!! nous sommes en Afrique, tant que cette fameuses reforme ne se materialise pas il faut pas jetter le mouchoir. l’histoire nous a assez enseigné.

    • On est à 100% d’accord. Et à mon avis, l’urgence est plus à surveiller les politiques africains et à exiger la transparence du processus, que d’aller braire inutilement en Russie contre la France, pour égarer la vigilance des opinions de l’essentiel.

      Les russes ont leur propre agenda et là elle a joué le rôle “d’idiote utile”, en faisant fi des urgences africaines au profit des russes.

      \\\\\ ///
      (@_@)

  3. “Macron…n’a pas de droit de veto, pourquoi est-ce qu’on aurait besoin de son assentiment pour réformer le traité monétaire ?”
    Je comprend mal la question. MACRON ne dit pas donner son assentiment, il dit ne pas s’opposer à la décision de l’Afrique dont l’Europe est à plusieurs titres, le 1er partenaire. Où est le problème ?

    Je constate que la décision d’aller vers une monnaie unique africaine et de sortir proprement du cfa a tout simplement retirer le tapis sous les pieds de ces révolutionnaires en chambre qui répètent les discours de nos parents sans rien y apporter de nouveau, avec 60 ans de retard et sans apporter de solution.

    Des enfants qui ont besoin de dire “non” à quelque chose pour se structurer

    \\\\\ ///
    (@_@)

    • Je ne vais pas entrer dans un débat avec vous car je vois que le niveau intellectuelle est plus bas qu’un nouveau née. Je vous suggère juste de vous renseigner sur la mort de Thomas Sankara ou de Patrice Loumoumba et de voir le rôle de l’occident dans tout ça. Si vous êtes de bonne fois vous comprendrez peut-être la situation politique, économique et social dans laquelle se trouve les pays de la zone franc aujourd’hui. Vous verrez peut d’un autre œil ce que vous appeler “revolutionnaire en chambre”. Il en font plus pour l’Afrique en une action que vous toute votre misérable vie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom