,

Uemoa : Pour 70 milliards mis en adjudication, le Bénin récolte 43,882 milliards

Hier jeudi 02 avril, le Bénin a émis simultanément  trois Obligations Assimilables du Trésor sur le marché financier de l’UEMOA à des maturités de 5, 7 et 10 ans. Les résultats sont déjà disponibles et le moins qu’on puisse dire c’est que le pays n’a pas atteint ses objectifs. En effet sur les 70 milliards de FCFA mis en adjudication, il n’a recueilli que 43,882 milliards de FCFA.

Le taux d’absorption de 46% témoigne de l’échec de cette opération. Notons cependant que le montant global des soumissions était de 95, 392 milliards de FCFA. En dehors de la Guinée-Bissau, tous les pays de l’Uemoa ont participé à l’opération d’adjudication. Le taux d’intérêt est de 6% pour l’OAT dont l’échéance est fixée au 6 mars 2025. Quant à l’OAT de 7 ans, il est de 6, 4% avec une échéance fixée au 6 mars 2027.

Publicité

Une première pour le pays depuis le début de l’année

Le 06 mars 2030 prendra fin l’OAT de 10 ans. Son taux d’intérêt est de 6,5%. La valeur nominale est de 10 mille FCFA pour toutes les OAT. Le remboursement de ces obligations se fera le premier jour ouvrable suivant la date d’échéance (remboursement In Fine). C’est la première fois depuis le début de l’année, que le Bénin manque de réunir plus que le montant qu’il met en adjudication sur le marché financier de l’Uemoa.

En Février dernier il avait récolté 38,5 milliards alors que le montant mis en adjudication pour cette OAT de 60 mois était de 35 milliards de FCFA. Un mois après, c’est-à-dire en mars, il émet simultanément sur le marché de l’Uemoa des obligations assimilables du trésor à 5, 7 et 10 ans et ramasse 88 milliards alors que le montant mis en adjudication était de 80 milliards de FCFA.

3 réponses

  1. Avatar de (@_@)
    (@_@)

    Tous les pays empruntent pour faire face à la crise sanitaire et au ralentissement économique. Le Bénin ne pèse pas lourd sur les marchés financiers.
    On ne prête pas sans garantie et les analystes sont pessimistes sur la stabilité des états africains : faiblesse, détournements, corruption clanique, pauvreté des populations. Le contrecoup de cette crise sanitaire menace beaucoup de régimes si la population est étranglée.
    \\\\ ///
    (@_@)

  2. Avatar de Zansoukpè
    Zansoukpè

    Atchonkouin!

  3. Avatar de Fido
    Fido

    C’était tout simplement prévisible que cette fois ça n’allait pas marcher . Si c’est ce qu’il attendait pour freiner un peu alors il est servi. Pffffff.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *