Elon Musk : sa consommation de drogues inquiète ses employés

La personnalité excentrique et visionnaire d’Elon Musk a suscité admiration et interrogation dans le monde de la technologie. Cependant, une ombre plane sur son empire entrepreneurial en raison des révélations faites par une enquête du Wall Street Journal concernant ses habitudes de consommation de drogues. Les collaborateurs du magnat des affaires expriment des inquiétudes croissantes quant à l’impact potentiel de ses choix sur la dynamique de leurs entreprises.

Au cœur de cette enquête, une liste troublante de substances que Musk aurait consommées est dévoilée. Des noms familiers tels que LSD, cocaïne, ecstasy et même des champignons psychédéliques sont mentionnés, jetant une lumière inquiétante sur les soirées privées organisées par l’entrepreneur. Ces événements requièrent des accords de non-divulgation, laissant peu de place à la transparence quant à ces pratiques privées.

Publicité

L’usage régulier de kétamine par Musk, prescrit médicalement pour traiter des syndromes dépressifs, est également révélé dans cette enquête. Bien que légalisé dans un contexte médical, son usage suscite des interrogations concernant son influence sur le comportement et la capacité de leadership du dirigeant charismatique.

Ces révélations ne sont pas les premières à soulever des doutes sur la stabilité de Musk à la tête de ses entreprises. Des incidents passés, comme une présentation chaotique à SpaceX où Musk, apparaissant dans un état second, a divagué devant une assistance médusée, ou encore sa participation à une émission en direct fumant un joint de cannabis, ont alimenté les préoccupations quant à sa gestion. Face à ces critiques, SpaceX a dû fournir des garanties à la NASA quant au respect des lois sur les drogues en milieu de travail. Les employés ont également été contraints de suivre des formations pour sensibiliser et prévenir l’usage de substances illicites dans l’enceinte de l’entreprise.

Réagissant à ces accusations, l’avocat d’Elon Musk a affirmé que ce dernier se soumettait régulièrement à des tests aléatoires chez SpaceX, et qu’il n’avait jamais échoué à l’un d’entre eux. Cette déclaration vise à dissiper les inquiétudes tout en soulignant le respect des protocoles internes de l’entreprise en matière de drogue.

Une réponse

  1. Avatar de Tchité
    Tchité

    Et c’est lui le modèle qu’ils veulent pour la jeunesse mondiale. Des gens sortis de nulle part qui deviennent des milliardaires du jour au lendemain pour conduire des entreprises qui espionnent notre quotidien pour les intérêts de qui on sait.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *