Elon Musk a perdu des dizaines de milliards à cause d’un ex-artiste

Alors qu’il pouvait espérer une rémunération de 56 milliards de dollars, Elon Musk a eu la drôle de surprise de voir que la demande en justice, déposée par un actionnaire Tesla a abouti. Cet actionnaire, ancien musicien au sein d’un groupe de métal, a effectivement tenu tête à celui qui est aussi derrière X (anciennement Twitter) ou encore SpaceX et Neuralink.

Cet homme, c’est Richard Tornetta. Ancien batteur d’un groupe de Heavy Metal, ce dernier a même sorti un EP (une maquette) ainsi qu’un album studio. S’il a raccroché les baguettes depuis, ce dernier continue de faire parler. En effet, c’est lui qui est à l’initiative de l’action en justice visant à empêcher Elon Musk de toucher pas moins de 56 milliards de dollars. Une initiative validée par le tribunal en charge de cette affaire.

Publicité

Un ancien batteur bloque 56 milliards de dollars

Cette plainte a été déposée en 2018. À l’époque, Tornetta n’était qu’un tout petit actionnaire du groupe, puisqu’il ne détenait que 9 actions au total. Ce dernier s’est rapidement opposé au Conseil d’administration, qui envisageait d’octroyer à Musk, le plus gros plan de rémunération de l’Histoire pour un dirigeant d’entreprise. Pour rappel, cette rémunération était corrélée à certains objectifs qui devaient obligatoirement être atteints dans les 10 années à venir.

Des objectifs que Musk a quasiment tous remplis. Résultat, en quatre ans et demi, il a ainsi touché 52.4 milliards de dollars ! Pour le reste, c’est toujours Elon Musk qui a plus ou moins dicté certains des termes concernant l’attribution du reste de sa rémunération à son Conseil d’administration. Problème, cela n’est pas supposé arriver, surtout quand les administrateurs sont presque tous acquis à la cause de l’entrepreneur et qu’ils n’ont pas assez de poids pour contrebalancer les décisions prises.

Un procès en appel à venir ?

Et le tribunal chargé de gérer ce procès a tranché en faveur de Tornetta. Selon le juge qui avait pour mission de statuer sur l’accord, les actionnaires de Tesla ont reçu des informations trompeuses de la part du Conseil d’administration, ce qui rend ainsi caduque la rémunération d’Elon Musk. Un procès en appel pourrait avoir lieu dans les semaines ou les mois à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *