La Chine a-t-elle fait plier ce géant américain ?

Après avoir plié face à l’Union européenne en ce qui concerne son port Lightning remplacé par l’USB-C, Apple aurait, cette fois-ci, plié face à la Chine. En effet, Pékin aurait imposé à la forme de Cupertino, le RCS (Rich Communication Services). Si vous n’êtes pas familiers avec cette technologie, il faut savoir qu’il ne s’agit, ni plus ni moins, que du successeur du fameux SMS.

C’est une technologie de pointe que Google défend corps et âme… Mais pas que. En effet, le gouvernement chinois le voit d’un très bon œil. Résultat, une nouvelle loi est actuellement étudiée pour forcer les constructeurs et producteurs de smartphones à intégrer cette technologie à leurs téléphones 5G. Et à ce petit jeu, Apple ne pèse pas très lourd face aux décisions chinoises.

Publicité

Apple aurait plié face aux lois chinoises

En effet, la Chine est extrêmement importante pour Apple ! Que ce soit au niveau de ses ventes, mais aussi de sa production. En effet, une partie des composantes des iPhone est produite dans les usines chinoises. Ainsi, face aux risques de sanctions ou de voir sa production s’écrouler, Apple n’a d’autres choix que de se plier aux exigences du parti communiste.

Concernant le RCS, la technologie est assez intéressante, car extrêmement puissante. Images de qualité, accusé de réception, transmission par WiFi ou données mobiles… Le RCS promet de simplifier et révolutionner la façon dont nous communiquons entre nous. Seul “point noir” à l’heure actuelle, ces messages ne sont pas encore 100% sécurisé. Cela risque de changer toutefois.

Le RCS devrait arriver

En effet, la firme à la pomme s’est engagée à associer le RCS au GSM, pour sécuriser les échanges. En revanche, les échanges entre les individus qui ne disposent pas d’un iPhone continueront d’être mis en avant. En effet, les RCS échangés avec des personnes disposent d’un smartphone Android apparaîtront en vert, contrairement aux messages RCS envoyés via et pour un iPhone, qui eux, apparaîtront en bleu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité