Starlink: Elon Musk enchaine les exploits

Starlink, le réseau de satellites développé par SpaceX sous la direction d’Elon Musk, poursuit son ascension dans le domaine de la connectivité Internet mondiale. Avec des avancées récentes marquantes, l’entreprise se rapproche davantage de son objectif ambitieux : offrir une expérience Internet par satellite fluide et réactive, avec une latence exceptionnellement basse.

La latence, qui correspond au temps de propagation d’un signal d’un point à un autre, est un élément essentiel pour évaluer la qualité d’une connexion Internet. Plus elle est basse, plus l’expérience de l’utilisateur est fluide, que ce soit pour les appels vidéo, la navigation web, le jeu en ligne ou la diffusion de contenu en continu.

Publicité

Dans cette quête de performance, Starlink a récemment annoncé avoir atteint une moyenne de latence inférieure à 33 millisecondes aux États-Unis, avec des pointes encore plus basses pendant les heures de forte demande. Cette réalisation représente une avancée significative par rapport aux mois précédents, avec une diminution de plus de 30% de la latence médiane et de plus de 60% de la latence maximale.

Mais l’entreprise ne compte pas s’arrêter là. Son objectif ultime est d’atteindre une latence moyenne de seulement 20 millisecondes à l’échelle mondiale. Pour ce faire, les équipes d’ingénierie de Starlink ont fait de l’optimisation du réseau une priorité absolue, en minimisant les pertes de paquets et en travaillant sur des mises à jour logicielles continues.

Pour mesurer et améliorer la latence, Starlink collecte des données anonymisées auprès de millions de routeurs toutes les 15 secondes. Ces données sont ensuite utilisées pour calculer les latences moyennes et maximales, en mettant particulièrement l’accent sur les heures de pointe afin d’assurer des performances optimales aux utilisateurs.

Plusieurs facteurs influent sur la latence de Starlink, notamment la vitesse de propagation de la lumière et les retards liés au système. Pour y faire face, l’entreprise prévoit de nouvelles améliorations dans les semaines et mois à venir, avec un engagement sans faille à rester sur la trajectoire menant à une latence moyenne de 20 millisecondes. Il y a quelques jours, nous apprenions tous que les communications par satellite de Starlink fonctionnaient avec n’importe quel iPhone ou smartphone Android

Publicité

Une réponse

  1. Avatar de Samba Diop
    Samba Diop

    Merci Elon pour ce travail acharné dans le domaine de la tech

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité