Aussitôt investi, le nouveau président américain n’a pas hésité à appliquer quelques mesures phares qu’il avait annoncées lors de sa campagne. Abrogation de la loi Obamacare, mais aussi mesures concernant l’immigration notamment avec le decret «Protéger la nation d’attaques terroristes par des étrangers».

Se prononçant sur les mesures concernant l’immigration, Donald Trump a tenu à faire quelques précisions : «Ce n’est pas une interdiction contre les musulmans mais cela concerne des pays qui ont beaucoup de terrorisme. Je ne veux pas de terrorisme dans ce pays»

A la question de savoir s’il ne s’inquiétait pas du fait que cette décision ne crée encore plus de colère dans le monde musulman, le président américain a laissé entendre qu’il ne pouvait pas en avoir plus qu’il y en a déjà :

«Colère ? Il y a déjà plein de colère. Comment pourrait-il y en avoir plus ? Le monde est un un foutoir (…) Nous n’aurions pas dû aller en Irak. Nous n’aurions pas dû nous en retirer de la façon dont nous l’avons fait. Le monde est un foutoir complet» a déclaré Donald Trump qui n’a décidé pas sa langue dans sa poche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.