Match amical : Le Bénin battu par la Mauritanie

Match amical : Le Bénin battu par la Mauritanie

Classement Fifa Coca-Cola du mois d’août: Les Grandes tendances

Le retour sur la pelouse après la raclée de Bamako (5-2) a été raté pour les Ecureuils du Bénin. En déplacement pour un match amical comptant pour la préparation des prochaines éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations, Cameroun 2019, les Ecureuils du Bénin ont été battus (1-0) par les Mourabitounes, ce vendredi 24 mars 2017 à Nouakchott. Avec un milieu en losange, Cédric Hountondji (23 ans) en défense centrale, Richard Bakary (18 ans) dans le couloir droit de la défense et Moise Adilèhou (21 ans) au milieu de terrain, l’équipe du Bénin a enregistré une défaite au stade olympique de Nouakchott. Le but victorieux a été inscrit par le Mauritanien Moulaye Ahmed sur pénalty

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire
    Le Bénin battu par la Mauritanie – La Nouvelle Tribune | Africanews 5 mois

    […] Voir la source originale de l’article […]

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON 5 mois

    DANS QUEL PAYS AU MONDE APRES UNE RACLEE DE 5 BUTS A 2 FACE AU MALI L’ON RECONDUIT LE MEME COACH ?
    OUMAR TCHOMOGO EST DEPASSE ET MERITE ENTRAINER LES MOINS DE 17 ANS SEULEMENT ! CESSONS DE NOS MASTURBER L’ESPRIT , OUMAR TCHOMOGO EST UNE HONTE AU BANC DE TOUCHE COMME ENTRAINEUR .
    LES JOUEURS N’ONT AUCUN NIVEAU ET SANS UN MELANGE AVEC QUELQUES JOUEURS ETRANGERS , NOUS N’IRONS NULLE PART .
    LES JOUEURS NOIRS EVOLUANTS EN FRANCE SONT DES FRANCAIS ? ET POURTANT LA FRANCE LES ALIGNE .
    CESSONS DE NOUS HONNIR ET PAR QUI…….LA MAURITANIE !

  • Avatar commentaire
    ANONYME 5 mois

    La défaite des Écureuils étonne qui? Face à une équipe comme la Mauritanie qui plus-est sans vouloir dénigrer cette équipe. Avec le coach Oumar Tchomogo comme coach principal, les Écureuils ne pourront sa qualifier à aucune compétition internationale digne de ce nom. A force de privilégier la nationalité béninoise aux compétences du coach les Écureuils peu importe leur niveau dans leurs clubs respectifs, ne feront rien d’autre qu’encaisser des matches nuls et des défaites honorables ou mises sur le compte du mauvais arbitrage.