Bénin : Cinq matches amicaux pour les Ecureuils locaux d’ici fin juin

Bénin : Cinq matches amicaux pour les Ecureuils locaux d’ici fin juin

Eliminatoires Chan 2018/ retour Bénin # Togo: Une qualif au bout du suspens pour les Ecureuils

Les responsables du comité exécutif de la Fédération béninoise de football (Fbf), comptent offrir beaucoup de matches aux joueurs locaux. Ceci, afin qu’ils préparent bien le Championnat d’Afrique des nations (Chan), qui va se jouer au Kenya.

Après le match contre les Pharaons locaux d’Égypte et dans le but de combler le déficit de championnat au Bénin, le président du Comité exécutif de la Fbf, Anjorin Moucharaf, a obtenu des rencontres amicales pour les Écureuils locaux. Ainsi, l’équipe locale va effectuer le déplacement de Ougadougou le 4 mai 2017, pour affronter les Etalons locaux du Burkina-Faso en match aller.

Le match retour est prévu à Cotonou le 18 mai. Ensuite, les Ecureuils locaux vont recevoir, le 14 mai les Mourabitounes locaux de la Mauritanie. Deux autres matches sont prévus entre le Bénin et le Niger. En match aller, le Niger accueille le Bénin le 19 juin, avant de venir à Cotonou le 26 juin pour la manche retour. C’est dire qu’Oumar Tchomogo va être en mesure de bien roder son groupe

Les matches amicaux prévus

04 mai 2017

Burkina Faso # Bénin

14 mai 2017

Bénin # Mauritanie

18 mai 2017

Bénin # Burkina-Faso

19 juin 2017

Niger # Bénin

26 juin 2017

Bénin # Niger

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    Le Sphinx 6 mois

    Que viendra faire un expatrié payé inutilement à millions que ne fait déjà Oumar Tchomogo? Toujours les mêmes réflexes qui nous font croire que les solutions à nos problèmes sont détenues par d’autres, à l’extérieur! Quand allez-vous faire confiance aux entraîneurs Béninois? Donnez leur les moyens pour se recycler et pour travailler et il n’y a pas de raison que les résultats ne suivent pas. Que pourra faire de plus un expatrié dans le chaos actuel du football au Bénin? Je vais vous le dire: il se tournera les pouces, empochera ses millions en prenant soin d’en couler 10 ou 15% dans les poches d’Anjorin et sa bande et en se contentant d’assurer le minimum syndical en rapport avec l’état végétatif de notre football.

    Commencez par mettre de l’ordre à la Fédération Béninoise de Football (en trouvant un moyen pour chasser tous ces bandits et charognards qui s’y pavanent) et dans la gestion du football au Bénin avant de prétendre à autre chose que les résultats que nous obtenons. Quand est-ce la dernière fois qu’un championnat national digne de ce nom a été organisé et est allé à son terme au Bénin? 10 ans? 15 ans? 20 ans? Qui le sait encore? Vous ne semez rien et vous voulez moissonner. C’est typiquement béninois cà!

    Arrêtez de faire des critiques stériles et de tirer sur l’ambulance! Les problèmes du football béninois et la manière de les résoudre sont connus. La seule chose que je vous concède est qu’il faut, à un moment donné, que les autorités du sport prennent leur responsabilité et règlent définitivement ces problèmes qui n’ont que trop duré. S’il faut essuyer une sanction de la FIFA pour mettre de l’ordre dans la maison football, soyons courageux et allons-y! Le temps que durera l’éventuelle sanction nous donnera d’ailleurs l’opportunité de revoir la gestion de notre football, de rebâtir et de repartir sur de nouvelles bases. Avec des gens sérieux.

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON 6 mois

    TRISTE ET SAD DIRAIENT LES ANGLAIS .
    JOUER CONTRE LES GARDIENS DE MOUTONS ET AUTRES BERGERS DE LA MAURITANIE ….A L’EXCEPTION DU BURKINA QUI EST UN PEU SERIEUX .
    AUSSI LE GOUVERNEMENT S’ENTETE A MAINTENIR OUMAR TCHOMOGO A LA TETE DES ECUREUILS LOCAUX COMME SENIORS .
    POURQUOI NE PAS GARDER TCHOMOGO POUR LES LOCAUX ET UN EXPATRIE DIGNE DE NOM POUR LES BENINOPIS DE L’EXTERIEUR ?
    LE PAG DE TALON NE DIT RIEN LA – DESSUS ?