Bénin # Nigeria (1-0) : Une petite victoire pour les Ecureuils locaux

Bénin # Nigeria (1-0) : Une petite victoire pour les Ecureuils locaux

Après une bonne première partie et une seconde médiocre, les Ecureuils locaux du Bénin arrachent une précieuse victoire (1-0), hier dimanche 13 août 2017 au stade Général Mathieu Kérékou de Cotonou, devant les Super Eagles locaux du Nigeria, grâce à un pénalty transformé par Mama Séïbou.

Chan Kenya 2018: Les Ecureuils locaux affrontent les Eléphants le 30 Mai

Courte mais précieuse victoire. Les Ecureuils locaux du Bénin devant les Super Eagles du Nigeria (1-0) ce dimanche au stade Général Mathieu Kérékou de Cotonou. On s’attendait à un match assez difficile, et hier sur la pelouse, les joueurs ont traversé les 90 minutes dans la douleur.

De la différence nette de gabarie au positionnement tactique, en passant par la gestion du match, les Super Eagles locaux ont eu l’avantage. Avec un attaquant de pointe assez teigneux et un milieu bien regroupé, l’équipe nigériane a posé assez de problèmes aux Ecureuils locaux.

Dans son système de 4-1-3-2, Oumar Tchomogo a essayé de contourner la tactique adverse. Alors, il a préféré un axe défensif expérimenté avec Nabil Yarou et Koukpéré Dine. Au niveau de l’attaque, Jules Elégbédé est placé en pointe, laissant Marcellin Koukpo décrocher un peu. La frappe de la 15è minute des 35 mètres de Ifeanyi Ifeanyi au ras du poteau gauche des buts de Steve Glodjinon, a réveillé les Ecureuils locaux.

Alors, l’équipe du Bénin a essayé de poser le jeu et de balancer le moins possible le ballon… elle a montré qu’elle possède les armes nécessaires pour bousculer l’adversaire. Elle va sonner la révolte à la 16è minutes, sur une tête de Waris Aboki à la suite d’un corner rapidement joué par Bah Yéré et un centre Mama Séïbou. Mais, l’international nigérian Ezenwa Ikechukwu capte bien la balle. Sur le côté droit du milieu à trois de l’équipe béninoise, Charbel Gomez a malmené la défense nigériane.

Quand le jeu béninois penche de ce côté-là, l’équipe semble dangereuse et menaçante. Le positionnement tactique de la défense nigériane est bien une leçon pour Oumar Tchomogo. Les Ecureuils ne parviennent pas à déstabiliser la défense où les quatre nigérians ont montré une solidarité exemplaire. Mais, le Bénin ne parvient pas à concrétiser ces occasions à l’image des deux têtes de Nabil Yarou et de Waris Aboki, dans la surface nigériane. La deuxième partie a été un tout autre match. Car physiquement, les joueurs béninois ont accusé le coup, sauf en défense.

Les ailiers nigérians ayant décidé de jouer, le milieu béninois a disparu au cœur d’une deuxième mi-temps où l’entraineur nigérian, Salifu Yusuf, a effectué quelques remplacements. Dès lors, l’équipe nigériane a commencé par asseoir sa domination et se fait plus menaçante, notamment sur le côté gauche de la défense béninoise, avec un certain Abdullahi Ibrahim Alhassa sorti du banc. Le Nigéria dominant va perdre le match sur une mésentente de l’axe central de sa défense.

Marcellin Koukpo en profite pour récupérer le ballon et foncer vers le but. Il est fauché dans la surface par Aremu Olalekan à la 86è minute. Mama Séïbou prend à contre pied le gardien nigérian (1-0, 89’).  Cette petite victoire permet aux béninois de préserver leur chance de se qualifier au Championnat d’Afrique des nations (Chan), Kenya 2018.  L’équipe doit confirmer dimanche prochain à Kano, lors du match retour au Nigeria❒

Résultats

Nord :

Samedi 12, Algérie – Libye 1-2

Dimanche 13, Egypte – Maroc

Ouest A :

Samedi 12, Mauritanie – Mali 2-2

Mardi 15, Sénégal -Guinée

Ouest B :

Samedi 12, Burkina Faso – Ghana 2-2

Dimanche 13, Bénin – Nigeria :1-0

Dimanche 13, Niger – Côte d’Ivoire

Centre :

Vendredi 11, Congo – RD Congo 0-0

Samedi 12, Guinée Equatoriale (qualifiée) – Gabon rencontre annulé

Samedi 12, Sao Tome et Principe – Cameroun 0-2

Centre-Est :

Samedi 12, Ouganda – Rwanda, 3-0

Dimanche 13, Ethiopie – Soudan 1-1

Sud :

Samedi 12, Afrique du Sud – Zambie 2-2

Dimanche 13, Madagascar – Angola 0-0

Dimanche 13, Comores – Namibie 2-1

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON 1 mois

    SI TON ENNEMI FAIT BIEN , IL FAUT LE SALUER DIT-ONT ! MALGRE LES RESERVES QUE J’AI TOUJOURS PORTE SUR LES QUALITES DE TCHOMOGO , JE TIENS A TIRER UN CHAPEAU A CE DERNIER SUITE A CETTE PETITE VICTOIRE QUI N’AUGURE PAS DE QUALIFICATION A KANO DANS LA ZONE DES BOKO HARAM .
    IL SUFFIRAIT D’UN DESTIN SUBITE POUR QUE LA-BAS NOUS SOYONS QUALIFIE .LE NIGERIA A DOMICILE NE LAISSERA PAS LA QUALIFICATION LUI FILER …SINON DES LIMOGEAGES NE TARDERONT PAS COMME DANS TOUT PAYS QUI SE RESPECTE .
    MAIS AU BENIN DE TCHOMOGO , LA DEFAITE EST TOUJOURS SYNONYME DE QUALIFICATION .
    DIEU SERA QUAND MEME AVEC EUX CAR IL N’EST PAS INTERDIT DE REVER .
    MON SEUL SOUHAIT EST QUE LE MIRACLE SE PRODUISE A KANO ET QUE LES PENALTYS VIENNENT SAUVER LE BENIN AU FINISH .
    WAIT AND SEE CHERS NIGERIANS , ON PEUT VOUS SURPRENDRE !!!