Stade de l’amitié Général Mathieu Kérékou : les riverains transforment l’esplanade en toilettes

Stade de l’amitié Général Mathieu Kérékou : les riverains transforment l’esplanade en toilettes

Sur l’esplanade du stade de l’amitié Général Mathieu Kérékou, les riverains urinent partout faute de toilettes publiques. Les odeurs nauséabondes intoxiquent les riverains.

Bénin : Un major en cavale après avoir détourné plus de 5 Millions FCFA

Alertée par la situation devenue criante, une équipe de notre rédaction s’est rendue sur les lieux ce mardi 22 août, pour un constat. Les plaintes recueillies sont pour le moins  aberrantes.

Nous sommes sur l’esplanade extérieure du stade de l’amitié Général Mathieu Kérékou. 18h30 minutes environs. Un motocycliste se gare puis il s’oriente vers le mur de clôture de la station Pétroleum, faisant face au centre de jeu lydia Ludic… Il ouvre son pantalon et urine contre ce mur. Son opération finie, il s’en va. Quelques minutes après, d’autres personnes sont venues faire pareil, au même endroit…

Derrière la station service Pétroleum en question, se trouve un petit caniveau de moins de 10 centimètres de largeur, et qui borde l’esplanade vers la route bitumée. Elle est remplie d’eau de couleur verdâtre, dégageant une odeur nauséabonde, mélange d’urine et d’excréments, qui rendent la zone insupportable. C’est du moins ce que nous avons constaté ce mardi 22 août 2017, à notre descente sur l’esplanade du stade de l’amitié. Approché, un conducteur de taxi moto après avoir fait ses besoins sur les lieux, nous a confié qu’il urine à l’air libre parce qu’il n’y a aucune toilette sur place.

« Quand je ressens le besoin de me soulager ici, sur l’esplanade, c’est une grande peine pour moi », a regretté  dame Anne-Marie, vendeuse de sacs d’écoliers.

Les riverains de ces lieux sont unanimes. Le problème des toilettes doit être réglé au plus tôt, car il y va de la protection de l’image de la ville de Cotonou, tant prônée par le gouvernement actuel

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 4 semaines

    À regarder de près toboula doit se mettre à l’aise dans cet endroit ; offrez lui un seau , une serpillère et un balai pour le nettoyer

  • Avatar commentaire
    aziz 4 semaines

    On peut etre contre les rupturiens (je ne suis pas contre la rupture mais contre les rupturiens)…et apprécier certaines initiatives

    Cet toluba..me plait beaucoup..sa vision,ses methodes…

    Le changement de mentalité,de comportement des beninois..ne peut que se faire avec brutalité…et rien d’autre

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN 4 semaines

    Tous ces comportements nauséabonds traduisent dans la réalité le slogan du frère Melchior: “ICI C’EST LE Benin, entendez par là, que rien ne doit changer dans nos habitudes millénaires faites d’ignorance, de compromission, de stagnation tant culturelle qu’économique……..