Anjorin Moucharafou satisfait du parcours du Bénin au tournoi de l’Ufoa

Anjorin Moucharafou satisfait du parcours du Bénin au tournoi de l’Ufoa

Le président de la Fédération béninoise de football (Fbf), Anjorin Moucharafou, a été l’invité de l’émission «Jour du Sport» de la télévision nationale du Bénin ce samedi 30 septembre 2017.

Affaire Didier Ollé-Nicole : Anjorin priorise le règlement à l’amiable

Il a abordé plusieurs sujets dont la participation du Bénin au tournoi de l’Ufoa et la menace de boycott des championnats nationaux par les clubs. Il se dit satisfait de la prestation des Ecureuils locaux.

Les objectifs sont atteints au tournoi de l’Union des fédérations ouest africaines de football pour les Ecureuils locaux. C’est ce qu’on retient de l’intervention du président de la Fédération béninoise de football (Fbf) Anjorin Moucharafou ce samedi sur la télévision nationale. Il estime que les objectifs ont même été dépassés.

«Ces enfants ont fait largement ce que le Comité exécutif attendait d’eux… Je n’ai pas de déception, ces enfants ont rempli leur cahier de charge. Cela a permis de comprendre d’où nous partons», a-t-il indiqué.

Selon lui, le Bénin n’était pas éligible à cette Coupe de l’UFOA. C’est le 23 Décembre dernier que l’engagement a été pris pour accompagner la vision du Président Talon…  Ceci, pour prendre le baromètre parce qu’on va jouer les grands», explique-t-il. Il a remercié le Ministre des sports, Oswald Homéky, qui a cru en lui et l’a accompagné dans cette aventure. Anjorin Moucharafou a exprimé sa satisfaction de voir le jeune Charbel Gomez faire partie du top 11 du tournoi de l’UFOA.

La menace sur les championnats

Pour l’invité de ‘’Jour du Sport’’, l’Etat n’a obligé personne à créer des clubs. C’est un mouvement associatif et ce mouvement associatif doit réaliser un cadre lui permettant à travers la pratique d’identité de créer la richesse en comptant sur ses propres capacités à s’autogérer. « Moi je suis patient. On ne doit pas forcer la main à un Gouvernement. L’Etat est en train de réfléchir pour ce qu’il va nous apporter », a-t-il fait savoir. Par rapport à la pétition des journalistes pour boycotter la couverture des championnats, Anjorin Moucharafou a fait remarquer qu’il y en a qui n’ont pas signé parce qu’ils savent que cela n’a pas sa raison d’être.

Le camp ‘’Ahouanvoébla’’ associé aux missions de la FBF

Pour Anjorin Moucharafou, tout se passe bien entre lui et le camp ‘’Ahouanvoébla’’. Ils ont été toujours invités pour les missions, mais s’estiment très occupés. Anjorin dit croire en leur bonne foi parce qu’ils viennent aux réunions et participent aux débats. «Nous prenons les décisions de façon consensuelle» a-t-il précisé. S’agissant du prochain déplacement de la sélection nationale à Paris le 10 Octobre 2017,  où elle va affronter le Gabon, le président Anjorin Moucharafou a relevé que Francis Koto Gbian et Valère Glèlè vont effectuer le voyage.

« Leur billet d’avion sont déjà achetés », a-t-il rappelé.

Election fédérale 2018:Participera-t-il ou non aux prochaines élections à la FBF?

Répondant à cette question, Anjorin Moucharafou a déclaré que l’objectif pour le moment, c’est d’accompagner le Chef de l’Etat à travers son Programme d’Actions et de qualifier le Bénin à la CAN/Cameroun 2019.

« Je pense à la qualification du Bénin pour Cameroun 2019 et à la visibilité des actions qu’on mènera jusqu’en 2018 », a-t-il indiqué

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON 3 semaines

    UN REVEUR CE MONSIEUR .
    AVEC TCHOMOGO IL VEUT QUALIFIER LE BENIN POUR LE CAMEROUN 2019 .
    C’EST CROIRE QUE LA POULE AUX OEUFS D’OR EXISTE !