Tension avec la Corée du Nord : La nouvelle provocation de Donald Trump

Tension avec la Corée du Nord : La nouvelle provocation de Donald Trump

Le Président américain Donald Trump a lancé une offensive diplomatique en Asie depuis quelques jours. Durant son périple, le Président Trump veut essayer de convaincre les Chefs d'Etats de faire pression sur la Corée du Nord.

USA : Face à la Corée du Nord, Donald Trump à court de menaces!

La crise nord coréenne s’amplifie au fil du temps. Bien que le régime nord coréen n’a pas effectué de test nucléaire depuis plus d’un mois, le Président Trump vient une nouvelle fois de donner du grain à moudre à son homologue nord coréen.

En effet, en visite officielle au Vietnam, le Président américain Donald Trump n’a pas manqué de faire un clin d’œil à son homologue nord coréen qui avait plus tôt réagi après son discours prononcé en Corée du Sud. Le régime nord coréen l’avait traité de “vieux lunatique” en faisant référence aux propos tenus par le Président Trump jugé de “remarques imprudentes“.

La charge de Trump contre Kim Jong-un

La réaction du Président Trump ne s’est pas faite attendre. Au Vietnam plus précisément à Hanoi, le Président Donald Trump est revenu à la charge dans un tweet comme à son habitude. Il s’est demandé pourquoi l’homme fort nord-coréen le traite de vieux alors que lui ne lui dirais jamais qu’il est “petit et gros“.

Ces dernières semaines, la tension entre les deux hommes s’est amplifié avec des messages plus virulents les uns que les autres dans les deux camps. La menace de guerre n’a pas été écartée par chacun des camps. On se rappelle il y a quelques jours, le Président Trump avait recommandé à Pyongyang de ne pas “sous-estimer” les Usa(à lire ici).

Par ailleurs, il avait affirmé que les armes qu’il développe plutôt que de renforcer leur sécurité, expose le régime à un grave danger. Cependant, le Président américain, n’a pas exclut pas qu’un jour ils –Donald Trump et Kim Jong Un– soient amis même si selon lui «cela serait bizarre» allant jusqu’à affirmer que «ce serait très, très bien si cela se produisait».

Commentaires

Commentaires du site 0